Actualité

Ces candidats qui seront seuls en lice

Frimousse, crèche flambant neuve.


Inauguration conviviale hier à Tomblaine de la nouvelle crèche intercommunale Frimousse...
En présence de Monsieur le Préfet, Mathieu Klein, Président du Conseil Départemental, Henry Lemoine Conseiller Régional et des Maires des trois Communes Eric Pensalfini pour St Max, Michel Breuille pour Essey-les-Nancy et Hervé Féron pour Tomblaine, la capacité maximum autorisée avait été exceptionnellement dépassée ! En effet, de nombreux élus étaient présents,  des partenaires, les financeurs, les acteurs de cette belle réalisation, les membres du CA de la crèche, la directrice Isabelle Bertrand, les personnels de la crèche, les voisins, les parents et... les enfants.


L'ancienne crèche était devenue obsolète, et n'était plus adaptée pour une qualité d'accueil des enfants et pour les conditions de travail des personnels. C'est pourquoi cette nouvelle crèche, qui va remplacer l'autre, était très, très attendue... Elle est fonctionnelle, esthétique, chaleureuse. Il faut féliciter le maître d'ouvrage mmH, KL Architectes et l'entreprise mandataire Demathieu Bard.
Calibrée pour 136 personnes, dont 85 enfants, la Ville de Tomblaine aura à sa disposition 10 lits de plus que précédemment. Nous aurons donc 21 lits pour Essey, 40 pour St Max et 24 pour Tomblaine.
Les personnels de la crèche sont à remercier, car avec leur directrice Isabelle Bertrand, ils ont assumé avec un surcroît de travail évident, les conditions du déménagement.
On a retrouvé avec plaisir d'anciens personnels de la crèche Frimousse, dont l'ancienne directrice Emmanuelle Tosi, qui n'y a laissé que de bons souvenirs.
Au CA du syndicat intercommunal, ce sont Jean-Pierre Laurency, Christiane Defaux et Gérard Albert qui siègent, on a remercié aussi Chantal Georg qui en a fait longtemps partie et qui était de ceux à l'origine du projet.

Cette nouvelle crèche aura couté 2.600.000€ HT. Sans les partenaires financiers que sont l'Etat, la CAF, le Département et la Région, rien n'aurait été possible.

Dommage que les travaux de voirie à l'extérieur aient perturbé l'accès, alors que le maire de Tomblaine avait pris un arrêté permettant ces travaux conditionné à l'engagement de la Métropole d'avoir terminé ces travaux avant le jour de l'inauguration... Mais l'engagement n'a pas été tenu...

Les enfants ont été héroïques, car ils ont supporté la longueur des discours, mais l'ambiance était très sympa, à l'image du climat cordial qui règne dans ce syndicat intercommunal et entre les 3 Maires.
Après les discours, il avait été demandé à Hugo F. de chanter "la chanson de Frimousse". 
Les paroles avaient été écrites par les personnels de la crèche et des parents. Hugo F. fait carrière dans la chanson, mais quand il était petit, il était un enfant de la crèche Frimousse, certaines dames s'en souviennent encore ! Un beau symbole, les enfants, les parents les personnels de la crèche ont entonné avec Hugo F. "La chanson de Frimousse" !

Tête à clash...

L'Est Républicain relate aujourd'hui assez justement ce qui s'est passé. 
Juste deux remarques, lorsqu'il est écrit "Hervé Féron très remonté", j'accepte le qualificatif, mais je précise que j'étais
calme et que je suis resté courtois. Je qualifierais plutôt mon attitude de franche.
Enfin, quand après que nous ayons quitté la salle, Rossinot a déclaré "en droit de réponse (droit qu'il n'accorde qu'à lui-même), je ferai diffuser aux habitants de Tomblaine la
somme des investissements du mandat qui se termine", il nous a déjà fait le coup, avant les dernières élections municipales, parce que je le dérangeais déjà. Il avait appelé ça "le livre blanc de Tomblaine" et il avait ainsi déjà utilisé 
l'argent public impunément pour faire campagne...
Et puis, c'est normal qu'il y ait des investissements de la Métropole pour Tomblaine, puisqu'il a confisqué la quasi 
totalité des compétences et par conséquence les dotations, subventions et participation de l'Etat qui vont avec...

Ce qu'il faudrait, c'est qu'il diffuse aux tomblainois tout ce qui nous est dû et qu'il ne nous a pas attribué, tout ce qu'il a détourné financièrement pour ses projets irresponsables au détriment des Communes... Ou encore, il faudrait qu'il
communique aussi la situation de la dette qu'il a accumulée et dont il laissera héritage aux Grands Nancéiens... et là les tomblainois ne seront pas oubliés.
Alors s'il écrit aux tomblainois, il pourra compter sur moi pour leur écrire ensuite en ajoutant tout ce que le roi Rossinot aura omis de dire. Et moi, je ne ferai pas ça avec
l'argent public.

Médaille d'Honneur, échelon Or.

Médaille d'Honneur de la Protection Judiciare de la Jeunesse, échelon Or.

Monsieur le Directeur Interrégional de la Protection Judiciaire de la Jeunesse Grand Est m'a remis hier, au nom de madame la Ministre de la Justice cette médaille.

Une belle soirée, beaucoup de monde, des personnalités, des magistrats, beaucoup de témoignages d'amitié de la part d'acteurs de la Protection de l'Enfance ou de l'Education Populaire que j'ai croisés, avec qui j'ai travaillé, que j'ai appréciés durant mon parcours. Des sportifs de haut niveau, étaient là aussi parce qu'ils sont avant tout aujourd'hui des éducateurs : Abdes Ouaddou, Hervé Collot, Pascal Thiébaut...

 

On y a beaucoup parlé de la jeunesse et je suis très fier de tout ce que nous avons mis en œuvre à Tomblaine au service de la jeunesse, qui nous le rend bien d'ailleurs...
Merci à toutes les personnes présentes pour partager avec moi ce moment très sympa, mais aussi pour partager cette médaille.
Et puis, j'ai été très touché par les félicitations écrites que j'ai reçues, celles du juge Thiel par exemple ou encore le témoignage d'amitié de Christine Taubira, avec qui nous avons beaucoup travaillé sur le sujet de la Protection de l'Enfance, quand nous étions députés ensemble et après, lorsqu'elle était Ministre de la Justice.

Ouh ! la menteuse

Dans la presse d'aujourd'hui un article relate l'arrivée intempestive d'une centaine de caravanes (en réalité 80) sur la Plaine Flageul à Tomblaine. A la fin de l'article le journaliste fait dire à Valérie Debord qu'elle a demandé « à Hervé Féron l'autorisation d'installer des conteneurs poubelle ». Tout le monde sait que V.DEBORD est une menteuse mais je trouve affligeant que le journaliste rapporte ce genre de propos sans même avoir tenté de me joindre pour avoir ma version. 
1 – En aucun cas V.DEBORD ne m'a demandé l'autorisation de mettre des conteneurs poubelles. Je la mets au défi de démontrer le contraire, c'est une menteuse.
2 – Ce genre d'arrivée massive de caravanes sur la Plaine Flageul a lieu régulièrement depuis 4 ans. Les premiers ont été conduits à cet endroit par les services de la Métropole sur consigne de V.DEBORD qui venait de se voir octroyer la compétence de l'accueil des gens du voyage dans le cadre de sa vice-présidence à la métropole.
Règlements de comptes bassement politiques mais surtout incompétence car il faut savoir que la Métropole s'est rendue propriétaire privé de toute la Plaine Flageul en 2007 par une acquisition à l'euro symbolique de ces terrains à l'Etat, soit un tiers de la superficie de la Ville de Tomblaine. 
La métropole a compétence en matière de ramassage des ordures ménagères et donc le fait de demander au Maire (ce qu'elle n'a pas fait) l'autorisation d'installer des conteneurs poubelles n'est qu'hypocrisie.

Collector !

Voilà l'intégralité du document sur l'histoire de l'avenue de la République et des commerçants de Tomblaine, paru dimanche sous la forme d'un supplément de l'Est Républicain.
Si cela vous intéresse, vous pouvez l'imprimer :
 
 
 
 
 
 
 
 
 

L'Est Républicain précise...

Achetez l’Est Républicain le dimanche 25 août !

Souvenez-vous de cette manifestation, organisée le 26 juin 2019, pour rendre hommage aux commerçants et anciens commerçants du centre-ville. L’Est Républicain consacre un supplément de 16 pages de grande qualité qui revient sur l’histoire de l’Avenue de la République, de la Ville de Tomblaine et de ses commerçants. Il sera distribué avec le journal du dimanche 25 août 2019. Ne le manquez surtout pas !

Communiqué de Thierry Brachet, Président de Pass'Sport et Culture.

Suite à l’article de M Caps paru dans  l'édition du mercredi 14/08/19, je tiens en tant qu’ancien président de l’association pass’sport et culture, à apporter quelques rectificatifs aux propos de ce vice-président du CD, M Caps.

Je passe sur la méthode utilisée par le département pour annoncer l’arrêt de sa subvention. Cette décision a obligé l’assemblée générale de l’association à prononcer sa dissolution. Au cours de celle-ci, les débats furent assez virulents, une personne du CD présente et qui ne s'est pas présentée a pris la parole à plusieurs reprises sans connaitre le fonctionnement de l’association. Sur les quatre personnes salariées, 1 seule est actuellement embauchée par le CD, contrairement à l’engagement de son président d’accompagner l’ensemble des salariés dans leurs recherches d’emploi.

Avec le dispositif mis en place à la rentrée de septembre 2019 dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, la participation du CD et de la CAF s’élèvera à 100€ pour les familles les plus en difficultés financières, contre 120€ (hors CAF) voire plus, quand c'était le dispositif Pass'sport et Culture", en fonction de l’entretien entre la famille et les éducateurs de l’association et du cout réel de l’activité.

Eh oui, c’est de cette manière que le CD combat les inégalités en réduisant les aides pour les plus démunis.

Il supprimera également le suivi éducatif des jeunes au sein des clubs.

M Féron a raison de stipuler que les communes seront mises à contribution afin de permettre à certains jeunes de pratiquer une activité sportive et surtout culturelle dont le coût dépasse largement les 100€. De fait, les associations verront leurs nombres d’adhérents baisser.

 

Rectificatif, quelques précisions...

Je comprends que le Conseil Départemental ne soit pas content parce que je dis avec franchise ce que je pense...
Alors, on envoie un inconnu du grand public pour "me répondre" par voie de presse... C'est bien la preuve que j'ai visé juste.
Mais le problème, c'est qu'Anthony CAPS ne dit pas la vérité. Il est vrai que le dossier est difficile à assumer.

1) "Hervé Féron a été invité à plusieurs réunions afin de co-construire et mettre en place ce nouveau dispositif", je ne suis effectivement pas allé à une réunion pour laquelle il avait été décidé au préalable et unilatéralement par le Conseil Départemental de supprimer le dispositif "Pass'Sport et Culture" pour mettre en place un nouveau dispositif qui permettrait de faire des économies sur le dos des familles et des associations.

2) Mais j'étais bien présent à la dernière Assemblée Générale de "Pass'port et Culture" qui a eu lieu à Heillecourt, comme il m'est souvent arrivé d'aller, moi, sur le terrain, voir comment se déclinait l'action de l'association 
"Pass'Sport et Culture". Je n'y ai jamais rencontré de Conseillers Départementaux en charge de ce dossier...

3) Je n'étais pas présent à l'Assemblée Générale de dissolution, car j'étais contre cette suppression imposée de 
ce dispositif et donc contre cette dissolution.
Dire que cette dissolution "a été actée par les membres de l'Association et non par le Département"
est un mensonge par omission. En effet le Conseil départemental a décidé unilatéralement 
de couper les vivres à l'Association Pass'Sport et Culture, la contraignant ainsi
à une dissolution que les membres de l'association ne souhaitaient pas.

=> Pourquoi ne pas demander leur avis aux membres de cette association, ou aux salariés de cette association
(qui se retrouvent d'ailleurs au chômage, en raison de promesses non-tenues) ?
=> Si ce que j'ai écrit n'était pas ressenti aussi douloureusement par les familles et les associations,
pensez-vous que mon intervention aurait recueilli des milliers de vues sur mon site et d'aussi nombreux likes sur facebook ?
=> Comment se fait-il qu'avec Michel Dinet, nous ayons pensé que le dispositif Pass'Sport et Culture
était performant dans la complémentarité des "Contrats d'Animation Jeunesse Territoire" en milieu rural
et qu'aujourd'hui le Conseil Départemental le juge "inéquitable" ?

C'est une régression sociale de plus, non assumée. Quant aux autres "explications" données par A. Caps,
elles sont incohérentes et trouvent toutes leurs réponses dans les informations que j'ai communiquées.

Hervé Feron pourfend le Pass Jeunes

Journal "La Semaine"

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4316099

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL