Tomblaine

Bonne chance Rémi

Le journaliste en pages sports aujourd’hui s’est trompé, Rémi Walter n’est pas originaire d’Essey-lès-Nancy, il est originaire de Tomblaine où il habitait encore jusqu’à la semaine dernière. Rémi quitte donc l’AS Nancy Lorraine pour Nice. Beaucoup regrettent qu’on ne lui ait pas laissé sa chance (la série de matches perdus au milieu de l’hiver l’an dernier correspond exactement à la période où l’entraîneur l’avait écarté ce qui a empêché l’AS Nancy Lorraine de monter en Ligue 1). Cette année, alors qu’il est brillant titulaire en équipe de France espoirs, il n’a pas eu sa chance dans l’équipe de l’AS Nancy Lorraine. On espère que le club nancéen ne s’en mordra pas les doigts… Rémi Walter va jouer en Ligue 1 à Nice où son talent sera reconnu. Rémi est un gamin de Tomblaine (Hervé Féron a même été son directeur en colonie de vacances) et les jeunes de Tomblaine savent qu'il reste un personnage très attachant et facile d’accès. Il n’était pas rare qu’il vienne taper le ballon quelques instants avec les copains dans le quartier. Bonne chance Rémi.

Cérémonie des voeux 2016

Au nom de l’ensemble du Conseil Municipal, Hervé FERON a présenté mercredi 6 janvier, à l’Espace Jean Jaurès, ses vœux au personnel communal, aux personnalités, partenaires et acteurs de la vie publique à Tomblaine.

Le député-maire a souhaité la bienvenue à tous. Puis, il a présenté le bilan de l’année 2015, ses vœux et ses perspectives pour 2016.

Après une année 2015 marquée par les attentats, Hervé Féron a mis l’accent sur le besoin de solidarité et de fraternité, appelant à répondre à la barbarie par la laïcité, la culture et l’éducation. Il s’est dit meurtri par la montée du vote extrême aux élections régionales et a appelé à une réaction collective pour que la peur ne prenne pas le pas sur les valeurs républicaines.

Il a ensuite rappelé les politiques publiques ambitieuses mises en place depuis des années à Tomblaine, et dont la reconnaissance au plus haut niveau de l’État s’est manifestée cette année par la venue de quatre ministres. Malgré la baisse drastique des dotations de l’État, qui laisse les communes exsangues, la ville de Tomblaine s’efforce d’offrir un service public de qualité, et multiplie les projets au service des habitants. L’année 2016 sera à ce titre importante avec l’ouverture de la maison de santé pluri-professionnelle qui verra 23 professionnels de santé s’installer à Tomblaine, mais également la création d’une véritable salle de gymnastique et l’inauguration du parc de la ZAC du Bois-la-Dame.

La cérémonie des vœux était aussi l'occasion de mettre à l'honneur les médaillés et les retraités de l’année.

Les médailles d’honneur régionales, départementales et communales ont été remises:
Pour 20 années de service, la médaille d’argent à Laurence JACQUOT.
Pour 30 années de service, la médaille de vermeil à Nathalie JEANNOT, Odile VINCENT, Patrick ANDRE et Patrick STEVENOT. Pour les 35 années de service, la médaille d’or à Marie-Odile COURT.

Puis ce fut le tour des retraités : Christiane MACE, Solange SOFOLOWSKI et Monique LAUMONT.

Le député-maire a tenu à les féliciter chaleureusement pour la qualité de leur travail et leur implication quotidienne au service des Tomblainois.
Les médaillés et les retraités se sont vu offrir un bouquet de fleurs, un cadeau.

Pour clôturer la cérémonie, Hervé Féron a invité tout le monde à partager un buffet convivial.

Michel Galabru, ami de Tomblaine

J’avais eu la chance de côtoyer à plusieurs reprises, en particulier quand je travaillais à Europe 1, Michel Delpech. Sa disparition est une grande tristesse.

Quelques jours plus tard, nous apprenons la disparition de Michel Galabru. Michel Galabru était un ami, il est venu plusieurs fois à Tomblaine au festival Aux Actes Citoyens à mon invitation. Il en a même été une année le parrain. La presse consacre des articles aujourd’hui sur les passages de Michel Galabru dans notre région, et comme d’habitude il n’est pas question de Tomblaine. C’est vraiment dommage, parce qu’il s’agissait d’une vraie amitié.

Michel Galabru était un très grand comédien, médiatisé bien sûr par des films ou des pièces au contenu léger mais qu’il assumait et qu’il revendiquait. Michel Galabru a su jouer également de grands rôles. Son talent était immense. Federico Garcia Lorca disait : « Le théâtre est un des instruments les plus expressifs, les plus utiles à l’éducation d’un pays : le baromètre qui enregistre sa grandeur ou son déclin. »

Hervé Féron

Michel Galabru visite une des expositions du festival Aux Actes Citoyens en 2011

Deux séances à guichet fermé pour le cirque Bouffon à Tomblaine !

L’association « Aux Actes Citoyens » a innové cette année en invitant la veille de Noël le Cirque Bouffon.

Fondé en 1999 par Frédéric Zipperlin, ancien membre du mondialement connu « Cirque du Soleil », le Cirque Bouffon nous est venu d’Allemagne pour 1h30 de nouveau cirque à 15h et à 21h30.

C’est énorme de pouvoir offrir du rêve et de la poésie pour terminer une année aussi sombre que 2015 !

Encore des médailles pour Rondade Salto

Chaque année le club de gymnastique de Tomblaine remporte des titres de champion de France. L’an dernier c’était 2 titres de champion de France en individuel et 8 championnes et champions de France par équipe. Cette année, aux Ponts-de-Cé (à côté d’Angers), un champion de France pour Tomblaine, Mathis Noblet, deux médailles de bronze pour Xavier Blaise et Romain Cavallaro et 100% des gymnastes tomblainois présentés dans ces finales du championnat de France se classent dans les 10 meilleurs français de leur année d’âge. Une véritable performance. Bravo à toute l’équipe de Rondade Salto.

Le maire d'Hasbergen, ville jumelée de Tomblaine, présente ses condoléances à Hervé Féron

Hervé Féron répond à Holger Elixmann, maire d'Hasbergen en Allemagne, ville jumelée avec Tomblaine, qui lui a écrit pour témoigner de sa solidarité avec le peuple français après les attentats du 13 novembre. Retrouvez ci-dessous ces deux courriers ainsi que, pour les non germanophones, une traduction du courrier du maire d'Hasbergen :

Traduction de la lettre du maire d'Hasbergen :

 

Amitié Tomblaine et Hasbergen

 

Très cher Monsieur Féron,

Les Hasbergiens et Hasbergiennes ont vécu avec horreur et consternation les attentats cruels en France. Les terroristes barbares ont utilisé un match de football entre la France et l’Allemagne pour attaquer notre mode de vie que le monde libre a en commun.

Très cher Monsieur Féron, nous pleurons avec nos amis de Tomblaine et la France entière les innocentes victimes de ces attentats inhumains. Sur la façade de la mairie de Hasbergen flotte le drapeau français, à côté du drapeau de la République fédérale d’Allemagne. Nous nous tenons fermement aux côtés de la France et sommes convaincus que l’Europe doit trouver une réponse commune à ces attaques.

La démocratie n’est pas un principe opérant uniquement quand tout va bien. Les islamistes criminels, qui utilisent une religion comme prétexte pour leur quête de pouvoir, se rendront compte qu’il existe une communauté des démocrates dans le monde libre. Les terroristes perdront ce combat – simplement ils ne le savent pas encore.

J’ai l’intention de venir en France l’année prochaine pour assister avec des amis à un match de football lors de l’Euro en France. Je n’envisage pas de renoncer à ce voyage du fait de ces actes criminels. Bien au contraire : nous ne nous laisserons pas intimider !

J’espère beaucoup que nous nous rencontrerons l’an prochain. Il est important de continuer à renforcer les liens entre nos deux grandes nations. L’axe Paris-Berlin est devenu essentiel dans l’intégration européenne. Il faut que cela reste ainsi, et que le travail commun se poursuive.

Je suis impatient de vous revoir et vous souhaite en attendant beaucoup de force dans ces heures sombres. Nous sommes avec nos amis en France.

 

Sincères salutation d’Hasbergen

Holger Elixmann

Maire

 

Soutien à Jean-Pierre Masseret et Julien Vaillant

À Tomblaine, on continue à chanter, parce que chanter c'est résister.

L'association "Aux Actes Citoyens" avait prévu 
de longue date d'organiser une soirée musicale
à Tomblaine.
Plus de 340 personnes avaient réservé
et dans le contexte dramatique que
notre pays connait, il a été décidé de maintenir
vendredi ce spectacle, cette fête.
Alors que les fanatiques essaient de nous
terroriser, de nous interdire de partager
des temps de fête, de culture,
de faire de la musique, de chanter,
il a été considéré
que "chanter, c'est résister".

Comme toujours à Tomblaine
la participation active
et l'Éducation Populaire
sont des priorités,
c'est ainsi que
la première partie
a été asurée avec brio
par 7 jeunes filles pour
la plupart tomblainoises :
Louise, Angélique, Rose,Carla
et Jade (6 ans)
et ses deux cousines Johanna et Jennifer.
Sept voix magnifiques
et une belle spontanéité.
Puis la deuxième partie
de soirée a laissé place
aux professionnels
avec le groupe toulousain
Soulshine Voices : un pianiste et 4 chanteuses,
le bonheur d'un instant, une belle façon
de partager la peine collective.

 

 

 

Le pont de Tomblaine en bleu-blanc-rouge

En hommage aux victimes des terribles attentats du vendredi 13 novembre, le Pont de Tomblaine est illuminé en bleu-blanc-rouge pendant un mois.

 

Minute de silence

Comme dans tous les lieux publics et en réponse à l'appel lancé par le Président de la République, sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Tomblaine était organisée ce lundi à midi, une minute de silence, en hommage et respect pour les victimes des odieux attentats du vendredi 13 novembre.

En l'absence du Maire Hervé Féron parti à Versailles pour la réunion du Congrès, c'est Jean-Pierre Laurency, premier adjoint au maire qui a annoncé cette minute de silence. De nombreux élus, employés municipaux et citoyens de Tomblaine étaient présents dans la dignité et le recueillement.

les enfants de l'école élémentaire Badinter de Tomblaine ont organisé une grande ronde solidaire dans un moment commun de respect et de recueillement pour le vivre ensemble et la fraternité.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2357444

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL