Tomblaine

Un tulipier de Virginie pour l'école Jules Ferry

L'Est Républicain consacre un article à la plantation d'un tulipier de Virginie dans la cour du groupe scolaire Jules Ferry, en remplacement de l'orme malade qui trônait à cet emplacement jusqu'à présent.

 

L'Est Républicain - Plantation d'un tulipier de Virginie

 

A Tomblaine, octobre se pare de rose !

Samedi dernier, Hervé FERON a accueilli, à l’Espace Jean Jaurès à Tomblaine, une conférence autour d’un petit déjeuner sur le thème de la prévention contre le cancer du sein dans le cadre d’Octobre Rose.

conférence sur la prévention contre le cancer du sein

Devant une quarantaine de participantes et participants ainsi que les élus, Mesdames Josiane NAUMAN, Présidente de l’Association Symphonie et Colette PERCHET, ancienne Vice-Présidente du Cercle des Amazones et aujourd’hui membre active de l’Association Symphonie, ont rappelé l’importance du dépistage individuel comme organisé (pour les femmes de 50 à 74 ans) pour prévenir activement le cancer du sein et engager un traitement le cas échéant.

Elles ont rappelé la nécessité d’une parole libérée et d’un soutien familial, amical ou associatif pendant la période de soins, mais également au-delà. Cette conférence, organisée autour d’un petit-déjeuner d’information et de sensibilisation d’une grande convivialité, a été d’une grande richesse, tant par la qualité des interventions que par l’importance des témoignages et de l’échange d’informations entre les participants.

De manière symbolique, la Ville de Tomblaine illumine chaque année, depuis 2 ans, son pont en rose. Par ailleurs, depuis 3 ans, la possibilité est offerte à chaque employée municipale de bénéficier d’un congé exceptionnel (donc rémunéré) lui permettant d’effectuer une mammographie, examen de prévention et de diagnostic. Enfin, la Ville de Tomblaine organise ce petit-déjeuner d’information et de sensibilisation, véritable moment de convivialité.

Ce fut en somme un message d’espoir et un appel à la mobilisation, notamment des plus jeunes femmes, pour continuer à lutter contre le cancer du sein, qui ne saurait être une fatalité ! De nombreuses femmes étaient là pour nous en faire la démonstration !

Sonia Heckel, championne de France de Boccia

Sonia Heckel avait besoin de locaux pour s'entraîner à la Boccia (équivalent de la pétanque en handisport). C'est à Tomblaine qu'elle a trouvé des créneaux pour s'entraîner gratuitement.

Nous avons le plaisir d'apprendre que, suite à cet entraînement, Sonia Heckel a pu participer au championnat de France de Boccia les 21 et 22 septembre derniers à Hyères et qu'elle est devenue à cette occasion championne de France.

Toutes nos félicitations !

 

Le Tour de France à Tomblaine !


Le Tour de France 2014 passera par Tomblaine par herveferon

 

Des bruits circulaient depuis plusieurs semaines dans la presse, mais c’est désormais officiel : le Tour de France passera une nouvelle fois par Tomblaine en 2014 ! La commune aura l’honneur et la joie d’accueillir un départ d’étape le samedi 12 juillet. Au programme, plusieurs cols à gravir pour les coureurs avant de pouvoir rejoindre Gérardmer.

Aujourd’hui, aux alentours de midi, quelques centaines de Tomblainois ont pu découvrir en direct le tracé du Tour 2014 au Forum de l’Espace Jean Jaurès grâce au dispositif mis en place par la commune et profiter ainsi dans une bonne ambiance de cette annonce.

Après la Gordon Bennett et le sacre de plusieurs gymnastes du club Rondade Salto, Tomblaine montre encore une fois qu’elle est bien une ville jeune, sportive et dynamique !

 

Retransmission en direct de la présentation du tracé du Tour de France 2014

 

Désignation de la tête de liste aux municipales de Tomblaine

La section socialiste, à l'unanimité et sans surprise, a désigné Hervé Féron.

Hervé Féron leur adresse ses remerciements et les assure de sa détermination à continuer à travailler avec tout le monde pour Tomblaine.

 

Le Pacte Lorrain, une bonne nouvelle

La ville de Tomblaine travaille depuis très longtemps pour proposer l’implantation d’une Maison de Santé Pluriprofessionnelle sur son territoire. Jusque-là, n’étaient reconnus en situation de déserts médicaux que les territoires en milieu rural. Il a donc fallu porter avec force au plus haut niveau (Ministère de la Santé et Ministère de la Ville) un diagnostic pour démontrer que Tomblaine était en situation de désert médical. C’est pourquoi le Maire de Tomblaine n’a pas souhaité signer le Contrat Local de Santé, document contractualisé par la Communauté Urbaine du Grand Nancy et l’Agence Régionale de Santé. Le Maire de Tomblaine a fait savoir au Président de la Communauté Urbaine que s’il n’y avait, ne serait-ce qu’une phrase reconnaissant l’inégalité de l’offre de soins sur le territoire de la Communauté Urbaine, il serait bien évidemment d’accord pour signer ce Contrat Local de Santé.

Dans des articles précédents sur ce blog, vous avez pu lire comment un certain nombre de dispositifs pervertis ont amplifié l’inégalité de l’offre de soins sur ce territoire. En effet, les deux dernières années de gouvernement Sarkozy, dans le cadre des Lois de Finances, la quasi-totalité des dispositifs incitatifs d’exonération fiscale pour les employeurs installés en Zone Urbaine Sensible (ZUS) ont été supprimés. Par contre, dans les Zones Franches Urbaines (ZFU), ces dispositifs ont été préservés. Il y a deux Zones Franches Urbaines dans la Communauté Urbaine du Grand Nancy, le résultat c’est que beaucoup de médecins spécialistes ou de laboratoires d’analyses ont déménagé pour se mettre en limite de la ZFU « du Plateau de Haye ». Surtout pas au cœur de la ZFU ! Mais en limite pour ne pas vivre au milieu des pauvres, et par contre bénéficier des exonérations fiscales. Cela aura amplifié le déséquilibre de l’offre de soins puisque sur le reste du territoire, il y a de moins en moins de médecins spécialistes ou de laboratoires d’analyses en proximité.

On notera au passage que tout comme on ne dit plus un « chômeur » mais on dit un « demandeur d’emploi », tout comme on ne dit plus un « aveugle » mais on dit un « non-voyant », tout comme on ne dit plus une « personne handicapée » mais une « personne à mobilité réduite », on ne dit plus le « Haut-du-Lièvre » mais le « Plateau de Haye ».

Le Maire de Tomblaine a donc, à de multiples reprises, proposé au Président de la Communauté Urbaine, le bon docteur Rossinot, que partout où il y avait Zone Urbaine Sensible, il puisse y avoir, à condition d’une action volontariste de la commune concernée, un soutien de la Communauté Urbaine pour faire émerger des réseaux de santé de proximité et en particulier des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles. On se souvient de quelques interventions primaires de Conseillers Communautaires qui ne comprenaient pas pourquoi on aurait une action particulière dans les Zones Urbaines Sensibles et pas dans les autres communes. Eh bien tout simplement, Messieurs Dames, parce que c’est dans ces zones que sont entassés les pauvres !

Après qu’Hervé Féron ait interpellé les différents Ministres, il a remarqué qu’à l’automne 2012 tour à tour, la Ministre de la Santé, le Ministre de la Ville faisaient des déclarations d’intentions très claires pour que désormais dans les quartiers les plus en difficultés en milieu urbain, on développe des Maisons de Santé Pluriprofessionnelles. Les comités interministériels des villes des 20 juin 2008, 20 juin 2009 et du 18 février 2011 et le Ministère de la Santé ont même décidé de soutenir le développement de ces structures dans les quartiers de la politique de la ville.

Hervé Féron était allé rencontrer le Président du Conseil Régional Jean-Pierre MASSERET pour le sensibiliser dans ce contexte au projet tomblainois. Aujourd’hui, ce projet en cours d’instruction risque d’être une première en France.

Et voilà que nous découvrons dans le Pacte Lorrain objectif 3 l’action n°16 : « tisser des réseaux pour promouvoir l’égalité des territoires », la carte de la Lorraine (ci-dessous) dans laquelle on peut lire « Tomblaine : étendre les réseaux de santé de proximité ». La fiche action développée nous dit : « sont listés comme prioritaires les projets suivants : […] les premiers projets de maisons de santé dans les quartiers prioritaires au titre de la politique de la ville ». Vous pouvez lire ci-dessous cette fiche action.

Et puis, au moment de la signature de ce Pacte, on a pu remarquer que le Président de la Communauté Urbaine du Grand Nancy a joué des coudes pour être sur la photo de l’Est Républicain (voir cette photo ci-dessous). Hervé Féron en déduit que le Président de la Communauté Urbaine adhère à ce Pacte Lorrain.

Tout cela est une bonne nouvelle, car Hervé Féron a bon espoir que le Président de la Communauté Urbaine acceptera l’idée d’une participation financière de la Communauté Urbaine du Grand Nancy pour l’investissement dans la Maison de Santé Pluriprofessionnelle de Tomblaine à hauteur de la participation qui sera celle du Conseil Général de Meurthe-et-Moselle.

Je vais bien, tout va bien…

 

 

Le Pacte Lorrain : la carte de Lorraine pour l'objectif 3

Le Pacte Lorrain : carte de Lorraine

 

Le Pacte Lorrain : la fiche-action 16-2 détaillée

Le Pacte Lorrain : fiche détaillée

 

Le Pacte Lorrain : la photo de l'Est Républicain à l'occasion de la signature de ce contrat

Le Pacte Lorrain : photo de la signature

 

 

Moment de convivialité au Bois-la-Dame

Aujourd'hui dans l'Est Républicain, retour sur le moment de convivialité qu'Hervé FERON et Christiane DEFAUX, Adjointe au Maire, ont passé aux côtés des habitants du Bois-la-Dame à Tomblaine, réunis à l'occasion d'un agréable repas de quartier !

repas de quartier Bois-la-Dame

Les personnes âgées à Saint-Tropez

33 personnes âgées de Tomblaine sont actuellement en vacances dans le sud de la France. Le Député-Maire Hervé FERON, accompagné de Denise GUNDELWEIN, Adjointe aux Affaires Sociales et Vice-Présidente du CCAS, d’Alexandre HUET, Conseiller Municipal, et de Janine RENARD, Présidente de l’Association des retraités de Tomblaine, leur a rendu visite pendant 2 jours.

Le moral est au beau fixe, le temps aussi, tout va bien.

 

Les personnes âgées à Saint-Tropez

Les personnes âgées de Tomblaine à Saint-Tropez devant la gendarmerie nationale

 

 

Pour toute fortune, un « nouveau » réseau Stan de fortune…

Après ce qu’avait dénoncé Hervé FERON sur la non-desserte de la cité scolaire de Tomblaine (cf. article « Nouveau réseau = moins de bus » du jeudi 29 août), qui n’a malheureusement pas été repris par la presse locale, force est de constater que Tomblaine connaît de sérieux désagréments, à l’instar de l’arrêt de bus provisoire situé boulevard Tolstoï (photo ci-dessous).

arrêt de bus boulevard Tolstoï à Tomblaine

L'arrêt de bus provisoire boulevard Tolstoï à Tomblaine

Hervé FERON, qui n’en avait pas été informé préalablement, a eu la surprise de découvrir qu’il y a une dizaine de jours, un arrêt de bus a été installé boulevard Tolstoï à un endroit particulièrement dangereux parce qu’il y a uniquement deux voies et que rien n’a été prévu pour sécuriser ce dispositif.

Hervé FERON a interpellé André Rossinot, Président de la Communauté Urbaine du Grand Nancy, sur la dangerosité de ce type d’installation provisoire et a demandé un déplacement de l’arrêt par mesure de sécurité.

Pour la desserte de la cité scolaire, comme pour le déplacement de l'arrêt Tolstoï, le Maire de Tomblaine espère une réaction rapide et intelligente de la CUGN.

Nouveau réseau = moins de bus

Parmi les désagréments insupportables générés par le nouveau réseau de transports en commun initié par la CUGN, il n'y a plus de transports en traversée de Tomblaine qui amèneraient les élèves régulièrement dans la journée à la cité scolaire où nous rappelons que 3000 élèves sont scolarisés au collège et aux deux lycées.

Les transports scolaires amèneront tôt le matin les jeunes Tomblainois et en fin de journée assureront leur retour mais les horaires, toutes les heures, du collège et des deux lycées, ne seront pas couverts par le ramassage scolaire. Les élus, les parents d'élèves et les élèves eux-mêmes trouvent cela inadmissible. Il n'est pas possible d'attendre une concertation ultérieure, le problème se pose pour la rentrée scolaire.

Précédemment, la ligne 161 venant de Saulxures traversait Tomblaine et en période scolaire faisait le crochet par la cité scolaire pour se rendre en direction de la place Barrois.

Aujourd'hui cette ligne est supprimée. Les élèves auront donc une correspondance à prendre pour arriver au rond-point de la Fraternité, c'est-à-dire même pas au niveau de la cité scolaire. C'est certainement ce que M. Rossinot appelle le progrès.

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2454840

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL