Tomblaine

Tomblaine parie sur la jeunesse.

Chaque année la Ville de Tomblaine propose à une dizaine de jeunes
de se former pour devenir surveillants de baignade. Ce mercredi, le Maire Hervé Féron, recevait ces jeunes pour une première rencontre avec François Wilms le formateur de l’ALNAS (Association Lorraine Art Nautisme et sécurité), partenaire de la Commune et Jérémy Bolle, animateur municipal, qui encadreront cette formation. C’est une réelle opportunité pour ces jeunes, car au-delà de l’acquisition d’un savoir-faire, ce diplôme va leur permettre de trouver plus facilement du travail en particulier en été dans les centres de vacances. Pour la Municipalité c’est aussi de la formation à la citoyenneté active, car il est important à cet âge de pouvoir se préparer à être bienveillant vis à vis des autres et être capable des bons réflexes pour secourir ou mieux, prévenir le danger.
Ils suivront des cours tous les vendredis, jusqu’au 26 juin, à la piscine du Lido. Une telle formation coute normalement 250€ par personne. La Commune participant financièrement, il n’en coutera pour chaque jeune que la somme de 30€. Il leur est demandé d’être assidu et motivé.
Chaque année, la Ville de Tomblaine accueille des dizaines de stagiaires, finance de nombreuses formations, comme le BAFA, le BAFD, des BPJEPS, le PSC1 (secourisme), et embauche régulièrement des apprentis. Ce sont également des dizaines de jeunes qui trouveront souvent leur premier emploi chaque année à Tomblaine au Centre de Loisirs, aux Classes de neige, en encadrement à la restauration scolaire, sur les temps périscolaires, ou encore en emploi-été. Tomblaine parie sur la jeunesse et la jeunesse le lui rend bien.

Ville jeune, sportive et dynamique !

Les Rencontres de l'Alternance à Tomblaine.

Il y a quelques années, constatant le manque d'information pour les jeunes, comme pour
leurs parents quant aux possibilités de formation par alternance, j'ai créé, avec le service 
municipal "emploi-insertion", un "salon de l'alternance"à Tomblaine. 
L'alternance ne doit plus être une orientation par défaut, elle doit être un vrai choix, pour 
cela il faut que les jeunes puissent rencontrer des employeurs pour découvrir la réalité de
certains métiers et pour connaitre la palette très large des offres qui sont faites. Savez-vous 
que chaque année, en Meurthe et Moselle, des centaines d'offres d'apprentissage, dans les 
métiers de l'industrie, dans les métiers de bouche... ne trouvent pas preneurs ?
Savez-vous que l'alternance, ce sont aussi beaucoup de possibilités de formations qualifiantes
en post-bac ?
Les jeunes et leurs parents, qui ont aussi besoin de connaitre les possibilités offertes à leur 
enfant, pourront rencontrer des CFA et se renseigner sur les contenus et les conditions proposées
par ces organismes de formation.
Si ce salon est programmé à cette date le : 
3 mars à l'Espace Jean Jaurès de Tomblaine
, de 9h à 12h et de 14 à 17h, 
c'est parce que les inscriptions sur la plateforme "Parcours Sup" pour les orientations universitaires sont 
closes le jeudi 12 mars. 
Alors, n'hésitez pas à informer les jeunes autour de vous, ce salon est organisé pour les aider.


C'est beau Tomblaine...

Superbe photo de Tomblaine prise au bon moment par Alexandre Huet. La Meurthe au premier plan,on aperçoit sous l'arc en ciel, le kiosque de l'Ile aux Oies, puis les Iles du Foulon et de l'Encensoir, un véritable poumon vert de 17 hectares classés en Espace Naturel Sensible, au milieu de la Ville. On dirait un tableau de Maitre ! Cette ville est belle. Nous avons bien travaillé.
 

Une équipe pour Tomblaine.

Ce document vous montre que notre équipe est prête avec un énorme bilan, un très beau projet, des compétences, des savoir-faire et la volonté commune de travailler au service de tous les habitants.

http://tomblaine2020.fr

 

Vous pouvez cliquer ici pour retrouver le document en grand format.

 

Dimanche 15 mars, à Tomblaine, un seul tour, un seul jour, ne ratez pas votre tour !

Retrouvez toute l'actualité de la liste de "la Gauche solidaire pour Tomblaine" menée

par Hervé Féron, sur notre site http://tomblaine2020.fr

 

La République qui fout le camp...

Voilà ce que des supporters-voyous du match Épinal-St Étienne ont provoqué comme dégats à Tomblaine. Ils se sont garés sur des pelouses qu'ils ont massacrées.
Pourquoi les services de l'État n'ont-ils  pas demandé  l'accord du Maire de Tomblaine avant que d'autoriser ce match ?
Quand arrêtera-t-on de mépriser les maires dans ce pays ? Qui décide de ce qui peut se passer à Tomblaine ? Les fonctionnaires de l'État ? La Métropole ?
Qui va réparer ces dégats ? Qui va payer ? Combien de mois devra-t-on attendre pour avoir des réponses ?

 

 

 

Dernier Conseil Municipal du mandat.

Petit moment d'émotion pour ce dernier Conseil Municipal du mandat... Après le Débat d'Orientation Budgétaire très consensuel, les délibérations ont été, une fois de plus, votées à l'unanimité. En fin de Conseil, le maire a remercié l'ensemble des Conseillers Municipaux pour leur investissement, rappelant que la réussite ne peut appartenir qu'à l'équipe.
Et puis Hinde Magada est intervenue en lisant un texte très émouvant. Hinde est entrée en politique, il y a 19 ans, l'âge de son fils. Elle avait accouché pendant les élections municipales de 2001 ! Elle n'a jamais cessé de faire partie de notre équipe solidairement. Merci Hinde pour ce que tu es, pour tout ce que tu as donné, tu es une belle personne. Ton parcours personnel est remarquable, nous sommes tous fiers de toi et tu gardes toute notre affection.

La petite phrase du jour...

"Quand un candidat de dernière minute en est réduit à téléphoner aux gens chez eux pour leur demander s'il y a des problèmes dans le quartier, c'est que ce candidat ne connait pas bien Tomblaine, c'est qu'il est à court d'arguments et c'est surtout qu'il est dans une démarche négative."
Qu'il soit rassuré, les problèmes, nous nous en sommes occupés pendant tout notre mandat et nous continuerons à nous en occuper... 
Mais notre ville a besoin qu'on ne soit pas agressif, qu'on soit positif, volontariste, pour rassembler le plus largement les habitants, hommes et femmes quelles que soient leurs origines, leurs idées, leur catégorie socio-professionnelle, leur âge... 
pour que l'on puisse continuer à vivre ensemble dans un climat apaisé.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4143805

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL