Hervé FERON

Notre circonscription

LES VOEUX A LA CUGN, QUI Y CROIT ENCORE ?

Les maires de droite de la CUGN continuent à présenter leurs voeux selon un rituel savamment organisé par André Rossinot. Il s'agit en fait d'une série de rendez-vous de campagne électorale, très peu citoyens, mais ils sont aux ordres, bien sages et obéissants (!) Je vous communique cet excellent article du Groupe Municipal de La Gauche à Heillecourt. Lisez-le... Tout cela est tellement vrai !
Hervé FERON.

"C’était le jour des vœux ce vendredi soir à Heillecourt. Un vendredi 13 d’abord marqué par l’annonce de la dégradation de la « notation financière » de la France avec la perte du fameux « triple A ». Pour une cérémonie des vœux programmée un « jour de chance », l’actualité, quoi qu’on puisse penser du rôle attribué aux agences de notation, était peu réjouissante pour notre pays, donc pour nous tous.

Comme c’est la « tradition », un aréopage d’élus étaient présents, au premier rang desquels le Président du Grand Nancy, lui se réjouissant d’abord de la présence en grand nombre de sa majorité et, paraît-il, de sa cohésion.

Trois discours étaient au programme : celui du Directeur des services de la commune, celui du Maire et enfin celui du Président du Grand Nancy.

Si on peut rendre hommage à une prudente « retenue » du Maire dans son discours, on ne peut pas en dire autant des deux autres, pour lesquels heureusement le comique ne tue plus.

Pour le premier, on a cru deviner la frustration de devoir assumer des fonctions d’organisation et de management des services à défaut de pouvoir endosser les habits de la posture politique. On pouvait aussi s’interroger sur l’objet de son intervention, en l’absence du personnel municipal, convié à une manifestation séparée au mois de décembre.

Le clou de la soirée fut bien sûr le discours de M. Rossinot qui a dû se plier à l’exercice, une fois de plus, de vanter la « réussite » du schéma d’aménagement du secteur sud-est, avec la non–réalisation de la VLI et la réalisation de la bretelle d’autoroute en sortie de la zone de Frocourt. Mais il n’a pas osé énoncer, parmi ses « réussites », les couacs de l’expansion de la zone commerciale sur l’avenue des Erables et surtout la future réalisation de la descente de Frocourt. Même le Maire avait soigneusement éludé l’ensemble du sujet pour éviter d’en « oublier » une partie… On a quand même bien remarqué la méthode Coué du Président du Grand Nancy, se rappelant avec nostalgie du grand moment « démocratique » de la réunion publique du 3 juin 2010 à Heillecourt qui l’a en effet confronté à la réalité, et se félicitant des décisions prises par sa majorité ayant permis ces « réussites » …

Manifestement en mal d’inspiration, l’actualité n’encourageant pas à l’autosatisfaction habituelle, ni à l’euphorie, il a révélé à l’auditoire qu’il réclamait (sans doute en secret), depuis des années, l’instauration d’une taxe sur les transactions financières. Et comme lui et ses amis de l’UMP n’hésitent jamais à réécrire l’histoire, la dégradation de la notation financière de notre pays serait ainsi liée, selon lui, à la volonté d’instaurer cette taxe. Une mesure de représailles des agences de notation, en quelque sorte… Il a donc exhorté les parlementaires de droite présents à voter rapidement cette taxe … pour « ne pas se laisser dicter la loi par les agences de notation » … Toute ressemblance avec …

M. Rossinot n’a pas osé annoncer qu’il était alter mondialiste depuis des années, ni qu’il regrettait les politiques menées par les gouvernements de droite qu’il soutient depuis 10 ans. Il aurait seulement fallu pouvoir lui rappeler que ses parlementaires UMP ont voté à plusieurs reprises, ces dernières années, contre des propositions de loi de la gauche d’instaurer cette taxe.

Les orateurs qui nous ont gratifié d’un court mais intense numéro de « grand comique » n’ont pas eu, ce vendredi, la seule chance que celui-ci ne tue plus, mais surtout celle d’avoir le monopole de la prise de parole. Il est vrai qu’on peut se permettre plus facilement, dans ces conditions, de réécrire l’histoire et de fanfaronner…"


Une semaine de vœux !

Le mois de janvier est habituellement une période très intensive, avec les vœux des collectivités et des élus. La première semaine de vœux vient de s'achever pour moi ! En voici un petit résumé (cliquez sur les images pour agrandir).

Mardi 3 janvier, j'étais sur ma circonscription, à Ludres.

Mercredi 4 janvier, je me suis rendu aux vœux du maire de Laxou, où j'étais invité en tant que maire de Tomblaine :

Voeux Laxou 2012 Hervé Féron

Avec Pierre BAUMANN, conseiller général du canton de Laxou, et Danielle MAUDINAS, sa suppléante, adjointe au maire de Villers-lès-Nancy.


Jeudi 5 janvier, j'ai présenté mes vœux aux services de ma ville de Tomblaine, à l'espace Jean Jaurès. A l'occasion, j'ai remis les médailles du travail et des départs en retraite d'agents de la commune ! Puis j'ai reçu les acteurs institutionnels :

Voeux Tomblaine 2012 Hervé Féron  Voeux Tomblaine 2012 Remise des médailles   Voeux Tomblaine 2012 acteurs institutionnels

De gauche à droite : avec les médaillés du travail ; les acteurs institutionnels et partenaires.


Vendredi 6 janvier, je me suis rendu à 18h30 sur ma circonscription, à Seichamps, pour les vœux d'Henri CHANUT, le maire de la ville :

Voeux Seichamps 2012  Voeux Seichamps Hervé Féron

Henri CHANUT, maire et conseiller général de Seichamps.


Puis à 20h, direction la MJC Lorraine où le Président Abraham WASSIAMA, et le directeur Charly LANGLADE, ont pris la parole, avant un show de Jean-Luc, le sosie de Johnny Hallyday !!! Une ambiance très chaleureuse :

Voeux MJC Lorraine 2012


Samedi 7 janvier, j'ai assisté aux vœux du maire de Lenoncourt, avant de revenir à Tomblaine pour le traditionnel bal, qui réunissait pour l'édition 2012 près de 450 personnes ! Ce fut pour moi l'occasion de présenter mes vœux aux Tomblainoises et Tomblainois, de faire un retour sur cette année 2011 difficile qui vient de s'achever, et d'annoncer aux habitants les beaux projets à venir pour 2012 !

Voeux habitants Tomblaine 2012 Discours  Voeux Habitants Tomblaine 2012 Groupe Musique

Le groupe de musique de la soirée.


Ce matin enfin, je me suis rendu à Velaine-sous-Amance où, là encore, l'accueil a été particulièrement chaleureux !


Et la semaine prochaine... je continue ma tournée ! Mais bien sûr, je retourne également à Paris, où les séances reprennent à l'Assemblée Nationale.






Conseil Municipal de la Jeunesse de Seichamps

Samedi matin, Hervé FERON rencontrait le nouveau Conseil Municipal de la Jeunesse de Seichamps, sur sa circonscription.

Ils sont jeunes, ils sont frais, intéressants et intéressés !

Conseil Municipal de la Jeunesse de Seichamps

Revue de presse

Article paru dans La Semaine, vendredi 30 septembre 2011. Il y est entre autre question du "charcutage" honteux de ma circonscription...

La Semaine


Retour sur la réunion de rentrée parlementaire

J'ai tenu ce jeudi 18 septembre 2011 ma réunion de rentrée parlementaire, au bowling de Vandoeuvre, au coeur de ma circonscription. Dans une salle pleine de militants, d'élus, de sympathisants, ou de simples citoyens, j'ai abordé un certain nombre de dossiers qui me semblaient essentiels de rappeler.

Mon activité à l'Assemblée nationale tout d'abord. Sur 577, j'arrive 93è pour les propositions de lois, 30è pour les questions orales, et... 1er pour les question écrites ! Les chiffres parlent d'eux-mêmes...

Cette réunion était aussi l'occasion de rappeler le calendrier des scrutins nationaux ou internes au Parti socialiste à venir :

- Les élections sénatoriales tout d'abord, ce dimanche 25 septembre, avec la possibilité pour la gauche de marquer une nouvelle page d'histoire en obtenant la majorité dans cette assemblée !

- Les primaires socialistes ensuite : les 9 et 16 octobre prochains, les Français (encartés ou non) sont invités à désigner le ou la candidat(e) socialiste pour l'élection présidentielle de mai 2012. Un grand moment de démocratie qui là encore restera historique. Passé ce vote, notre devoir sera de nous réunir derrière celui ou celle qui aura été désigné(e). C'est ensemble que nous parviendrons à mettre fin à dix années de droite, d'injustices fiscales, de démantèlement du service public, de politiques indignes du pays des Droits de l'Homme, etc.

- Enfin, après l'élection présidentielle, les Français devront renouveler ou reconduire leurs députés. Un mot à ce sujet, pour dénoncer le "charcutage" honteux de ma circonscription. La droite, par l'intermédiaire du Ministre Alain Marleix, avait pourtant promis qu'aucune ville dont un Député est aussi le Maire ne serait sortie de sa circonscription. Des paroles en l'air ! La ville de Tomblaine, dont je suis maire, a été sortie de ma circonscription ! Comment expliquer aux Tomblainois et aux Grands Nancéiens que le stade Marcel Picot ou l'aéroport de Tomblaine seront désormais dans le Lunévillois ??? Face à ce jeu de dupe, nous montrerons que quand on triche, on perd !

 

Réunion de rentrée

 

Passés ces quelques rappels, j'ai abordé le fond du problème. Tout d'abord l'économie :

La situation économique et sociale du pays est grave ! Depuis 2002, les différents gouvernements UMP n'ont cessé de ruiner le pays et de creuser la dette. En 2002 : 912 Milliards € de dette ; 2007 : 1212 Milliards € ; 2012... : la dette nationale atteindra les 1800 Milliards € !!! Soit 87% du PIB, alors que nous en étions à 59% il y a 10 ans. La France est donc loin de respecter les "critères de Maasticht", qui imposent une dette publique inférieure à 60% du PIB... "C'est la crise !", martèle-t-on à droite. FAUX !!! Selon la Cour des comptes, seul 1/3 du déficit de la France est imputable à la crise. Les deux autres tiers sont les conséquences des mauvais choix budgétaires et de la politique économique de la droite ! La loi TEPA (paquet fiscal) aura coûté 50 Milliards € sur 5 ans à l'Etat ! Jusqu'en 2014, les foyers les plus riches vont cumuler le bouclier fiscal et les avantages liés à la réforme de l'ISF ! Une réforme qui permettra de rembourser 2 Milliards chaque année aux plus aisés... Comment justifier de telles mesures quand les Français souffrent de la baisse du pouvoir d'achat, de l'explosion du chômage et des situations précaires, du démantèlement du service public, de la mise à mal de la Sécurité sociale, etc. Face à ces constats, la responsabilité de la gauche sera de réformer en profondeur la fiscalité dès son arrivée au pouvoir. Cela passe par la suppression des privilèges fiscaux, la réinjection du produit de l'impôt vers le travail et l'investissement, mais également le désendettement.

- Un retour également sur les agences de notation privées, très critiquées depuis la crise financière de 2008. Les intérêts privés qu'elles ont sur les marchés ôtent tous crédits à leurs résultats ! Seule une agence de notation publique, transparente et indépendante de toutes pressions des marchés financiers est aujourd'hui acceptable et peut émettre un avis objectif et cohérent. Les banques elles aussi, ne doivent pas être épargnées : il est nécessaire qu'elles se recentrent sur leur coeur de métier, à savoir la protection de l'épargne et le financement de l'économie. L'épargne des Français ne doit plus être détourné pour servir à la spéculation sur les marchés ! En ce sens, François HOLLANDE propose de séparer en Europe les banques commerciales et les banques d'investissement.

 

J'ai également fait part de mon point de vue sur le financement de la dépendance. Où en est exactement le grand plan de lutte contre contre la maladie d'Alzheimer annoncé par Sarkozy en 2008 ? Par ailleurs, le rapport de Valérie Rosso-Debord a détaillé des pistes de financement  qui se situent dans la lignée des injustices que subissent quotidiennement les Français : la suppression de l'APA pour les personnes classées dans le Groupe Iso-Ressource 4 (soit 45% des bénéficiaires en Meurthe-et-Moselle, un peu plus de 6000 personnes concernées...), une obligation de gager une partie de leurs biens pour les personnes possédant un patrimoine supérieur à 100 000€ (au risque de ne toucher qu'une demie part de l'APA), et le summum : l'obligation de souscrire à une assurance privée à partir de 50 ans !!!

 

 

Réunion de rentrée parlementaire

 

Enfin, quelques gros dossiers locaux ont été abordés :

 

- Les emprunts toxiques auxquels a souscrit la CUGN par l'intermédiaire de Dexia Crédit Local, encore en exercice début 2010, pour un montant total de 64.458.000€, et des surcoûts liés à ces emprunts de 4.419.000€ (ratio surcoûts/montant total : 6,86%) !!! Et Dexia n'est pas la seule banque à avoir distribué ces emprunts toxiques...

- Un mot enfin, pour dire que je suis maire de Tomblaine, mais aussi député de 14 communes sur 20 de la Communauté urbaine du Grand Nancy. Cette CUGN mériterait d'être gérée correctement. Il est donc logique que je sois très intéressé par la communauté urbaine.

Article réunion de rentrée

Pour terminer cette réunion, tout ce petit monde s'est réuni autour d'un verre de l'amitié !

Mon week-end de député :

Vendredi à 16h30, j'ai eu le plaisir d'inaugurer la manifestation philatélique organisée à l'occasion de la sortie du Bloc-Timbres des "Sapeurs-Pompiers de Paris", à la caserne de Tomblaine, en compagnie de Jean-Pierre LAURENCY, conseiller général. Un beau partenariat entre la Poste, le Service Départemental d'Incendie et de Secours, et Philapostel, cette association dont Raymond NICOLODI, Tomblainois, est le président. Les bénéfices de la manifestation seront reversés aux pupilles de pompiers décédés en service. Une très belle manifestation, d'autant plus qu'à cette occasion, un cachet spécial estampillé "Tomblaine", a été créé pour deux jours... Collector ! Dommage que la presse locale n'ait diffusé une photo que le lendemain, au moment où il n'y avait personne. Je vous garantis que quand j'y suis allé pour l'inauguration, il y avait beaucoup de monde !

 

PompiersPompiers

 

Vendredi toujours à 18h00, j'ai participé au vernissage de l'exposition Cité-sculpture 2011, à la médiathèque municipale Jules Verne de Vandoeuvre, organisée par Batigère et la Ville de Vandoeuvre.

 

Médiathèque VLN

 

A 19h00 : conseil municipal de Tomblaine. A cette occasion, le conseil municipal de Tomblaine a pris une motion pour donner un avis formellement défavorable au projet d'extension du stade Marcel Picot de Tomblaine. 24 voix pour, 4 contre (l'opposition fidèle à la droite nancéienne), et une abstention.

Vendredi enfin à 20h30, j'ai rejoint la liste de rassemblement de la gauche en Meurthe-et-Moselle, conduite par Daniel REINER, dans la campagne pour les élections sénatoriales, qui était en réunion publique à Villers-lès-Nancy.

 

Samedi matin, de 8h30 à 13h00, j'ai reçu avec mes collègues du bureau municipal les nouveaux Tomblainois, pour une visite de la ville et un accueil républicain. C'est toujours un moment de convivialité très apprécié !

 

Nouveaux Tomblainois

 

A 15h00, j'ai inauguré avec entre autre mon ami Henri CHANUT, maire de Seichamps, la foire aux fromages. Quelle manifestation ! Les nombreux bénévoles du comité des fêtes et les élus de Seichamps ont beaucoup de mérite ! Cette ville est animée en permanence. Il y fait bon vivre grâce à l'excellent travail de la municipalité.

 

Foire aux fromagesFoires aux fromages

 

J'ai ensuite terminé mon samedi à Vandoeuvre, où une grande manifestation sportive était organisée par le VNVB : l'open féminin de Volley. Avec en particulier un superbe match France/Roumanie.

 

Dimanche, j'ai participé à une manifestation patriotique à l'occasion du 60è anniversaire de la libération de la Ville d'Essey-Lès-Nancy, en compagnie du maire Jean-Paul MONIN, à qui l'association ACPG/CATM a remis le drapeau du 69è RI. Les commémorations patriotiques à Essey sont toujours de grande tenue, avec la participation de nombreux portes-drapeaux, anciens combattants, élus, et élus du conseil municipal des jeunes.

 

Essey

 

Enfin, je suis allé à l'open de Basket-Ball féminin aux COSEC de Tomblaine. Là aussi, le monde associatif, et en particulier le Basket Club de l'ASPTT Nancy-Tomblaine et son président Olivier RAMBAUT, se sont dépassés pour organiser une manifestation d'excellent niveau.

 

Basket1Basket2

 

Enfin, j'ai fait une petite halte au stand "Vêt Ethic", qui est une coopérative qui propose des articles de mode et de sport équitables et écologiques. C'est vraiment une démarche particulièrement courageuse menée par Pascal DIDIER, ancien enseignant de l'Education nationale. Je me permets, une fois n'est pas coutume, de faire de la publicité pour ce magasin :

Carte visite

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
4362642

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL