Hervé FERON - Député de Meurthe-et-Moselle

Non catégorisé

Sous le signe de la fraternité.

Plusieurs centaines de Tomblainois et

Tomblainoises se sont retrouvés

ce samedi sur la Place des Arts

pour donner ensemble le départ

des fêtes de fin d’année à Tomblaine.

Petits et grands étaient nombreux

dans une ambiance chaleureuse

même s’il commence à faire très froid.

Tout le monde a partagé

le décompte 10, 9, 8, 7, 6, 5, 4, 3, 2, 1, 0.

Et Hervé FERON a alors appuyé sur le bouton

déclenchant l’illumination d’un sapin géant

placé devant l’école Badinter.

Quelques jeux de lumières installés par JSE.

C’était un beau moment, magique pour les enfants,

et dans le contexte actuel, symboliquement

placé sous le signe de la fraternité.

La manifestation était une idée

de Jean-Claude Dumas,

et cela s’est terminé comme toujours

à Tomblaine par le verre de l’amitié.

 

16 novembre 2015 en direct du Congrès

 

 

Une semaine du député.

Le Menu a été une fois de plus copieux 
pour Hervé Féron cette semaine... 
En mission parlementaire de dimanche
jusqu'à jeudi en Ouzbekistan, vous avez
pu lire le programme chargé qui l'a mené 
de Paris à Tashkent, via Saint Petersbourg,
puis à Samarcande au carrefour de la
route de la soie. Le voyage retour, via 
Istambul , aura duré 15h30 et le député
arrivait à Tomblaine jeudi à 14H,...
pour accueillir à 15h50 la Secrétaire d'Etat 
aux personnes handicapées et à la lutte contre
les exclusions Ségolène Neuville à Tomblaine...
Puis Hervé Féron avait un 
Conseil Municipal à 19h.

                   

                               "Samarcande, le carrefour de la route de la soie"


Vendredi : permanence parlementaire
et rendez-vous divers en mairie, 
vendredi soir, l'association "Aux Actes Citoyens"
accueillait l'excellent groupe
"Concurrence Déloyale"
dans le cadre du mois Brassens.
La nuit a été courte, puisque dès le
lendemain samedi matin Hervé Féron
faisait l'introduction du 
petit-déjeuner/information/débat
pour la prévention contre le
cancer du sein, organisé à l'Espace Jean Jaurès
à Tomblaine, dans le cadre d'Octobre Rose.
Puis réunions, rendez-vous àTomblaine
et sur la circonscription...

Dimanche, le député était présent toute
la matinée à l'Assemblée Générale de la FNACA
de Villers-les-Nancy,
en présence du Conseiller Départemental
de Villers-Laxou Pierre Bauman.
Cette section de la FNACA est très active,
sous l'impulsion de son Président Bernard Klein.
AG très intéressante, le député a pu
entre autres informer la centaine d'adhérents
présents de son action contre la suppression
de la demi-part des veuves décidée
sous Sarkozy et votée donc par les députés de droite
(Valérie Debord, Jacques Lamblin,...).
Mais il est regrettable que les socialistes
ne soient revenus que très partiellement sur cette mesure
aussi injuste et qui pénalise une des catégories
les plus fragiles de notre société.
Hervé Féron a évoqué la tribune qu'il a
personnellement signée contre cette mesure fiscale,
tribune co-signée par de
nombreux députés de gauche socialistes,
communistes et écologistes, parmi lesquels
plusieurs anciens ministres.
Cette tribune a été diffusée sur le site marianne.fr
et reprise par l'AFP et un certain nombre de
journaux nationaux.
Il a aussi évoqué les amendements qu'il a déposés
contre la suppression de la demi-part des veuves,
amendements qui ont été rejetés.
C'est une injustice incroyable ! Cela concerne
de nombreuses veuves très pauvres et cela a
d'autres conséquences (sur le
calcul de leur taxe foncière par exemple).
Si ces amendements avaient été un peu relayés par les médias,
ils ne seraient pas passés inaperçus et peut-être
auraient-ils été plus pris en considération... 
Hervé Féron regrette qu'après avoir envoyé
des communiqués de presse, la presse régionale
n'ait pas dit un seul mot sur ce sujet d'une extrême gravité.
On peut s'interroger sur ce que sont
devenues les motivations du journalisme aujourd'hui...

                 

   "Assemblée Générale de la FNACA de Villers-les-Nancy"


Et puis dimanche après-midi, le député est allé
soutenir l'équipe de foot-ball de Jarville (DH) qui affrontait
pour le 6ième tour de la Coupe de France l'équipe de Pagny
(qui joue en catégorie supérieure en 
CFA 2). L'équipe du duo mythique Peppone,
son président et Alain Rigole, son entraineur,
n'a pas démérité, même si le score 
final parait bien sévère : 3-0.
Jarville a eu la malchance de perdre sur blessure
Anthony Rigole au bout de 10 minutes de jeu.
Jarville a eu ensuite des occasions de marquer,
mais a clairement manqué d'opportunisme, quand Pagny a été 
réaliste.
Jarville est donc éliminée, mais l'équipe de
ce club est très jeune, elle est donc en devenir.
On a pu voir de belles individualités, ce club
bien structuré mérite d'être mieux soutenu financièrement,
ne serait-ce que parce qu'il reste un grand club formateur.

Bedos - Morano : l'heure est à la détente !

Guy Bedos vient d'être relaxé.
Nadine Morano aura bien besoin de se relaxer.
N'appuyez pas trop sur la détente.

Aux Actes Citoyens : "Stradivarias" dans le 12/13 de France 3 Lorraine

"Stradivarias", le quatuor à cordes féminin originaire d'Espagne, présentait mardi soir son spectacle mêlant musique et humour dans le cadre du festival "Aux Actes Citoyens". France 3 Lorraine est revenu aujourd'hui dans le 12/13 sur cette soirée mémorable, avec en prime une interview des membres du quatuor.

Vous pouvez visionner ce reportage à l'aide de la vidéo ci-dessous.

 


12/13 France 3 Lorraine du 27 mai 2015... par herveferon

 

Hugo F à l'Olympia !!

L'activité de Hugo F est riche actuellement, il vient d'enregistrer 2 morceaux avec Manu Di Bango, la chanson générique d'un documentaire dont la voix est faite par le comédien Pierre Richard, et il sera ce vendredi 15 en première partie de Gérald Dahan à l'Olympia !!

Hervé Féron alerte le Premier Ministre sur les conséquences de la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités

Hervé Féron adresse la question écrite que vous trouverez ci-dessous au Premier Ministre afin de lui demander de revenir sur les baisses des dotations de l'Etat aux collectivités locales. En effet, ces restrictions ont un impact considérable sur les services proposés par les communes mais également sur le tissu économique local.

 

Monsieur Hervé Féron attire l’attention de Monsieur le Premier Ministre sur les baisses de dotations imposées par l’Etat aux collectivités locales. Le 16 avril 2014 était présenté un plan d’économies de 50 milliards d’euros sur la dépense publique, visant à financer le Pacte de Responsabilité et de Solidarité annoncé par le Président de la République lors de ses vœux à la population le 31 décembre 2013. Dans ce cadre, les collectivités locales sont mises à contribution à travers une diminution des dotations qui leur sont attribuées par l’Etat de 11 milliards d’euros sur la période 2015-2017, soit une diminution de 30%. Ces restrictions représentent une double peine pour les collectivités locales car, non seulement leurs dotations de fonctionnement diminuent dans des proportions encore jamais vues, les obligeant à fermer des services publics en l’absence des moyens adéquats pour les financer, mais en plus, elles se voient reprocher par les professionnels du bâtiment et des travaux publics la baisse des commandes qui leur sont passées. De nombreuses manifestations étaient organisées hier, comme à Nancy où des barrages filtrants ont été mis en place par les membres de la Fédération Régionale des Travaux Publics afin d’exprimer leurs fortes inquiétudes quant à la survie des entreprises et à la préservation des emplois dans le secteur du BTP ainsi que de sensibiliser le public. En Lorraine, la baisse des dotations de l’Etat met toute une économie à mal. Le Président de la Fédération Régionale des Travaux Publics estime ainsi que l’activité du BTP a baissé de 15% en 2014. Il a également annoncé la disparition prévisible de 1.500 à 2.000 emplois cette année en Lorraine rien que dans le domaine des travaux publics, en raison des conséquences des baisses de dotations sur le carnet de commande des entreprises, si une relance des chantiers n’est pas rapidement amorcée ! Les grandes sociétés du BTP ne sont plus épargnées et commencent elles-aussi à ressentir les effets de ces restrictions budgétaires. Il y a une véritable urgence à corriger cette baisse des dotations qui constitue la pire réforme que l’on pouvait imaginer pour relancer l’économie. Alors que le Pacte de Responsabilité et de Solidarité est censé permettre de gagner 0,5% de croissance et de créer 200.000 emplois à l’horizon 2017, les baisses de dotations de l’Etat vont réduire à néant les efforts entrepris en détruisant le tissu économique local et en aggravant la situation sur le marché du travail. Pour les communes, les effets sont encore pires. Les baisses de dotations ne permettent plus aux élus locaux de faire vivre des politiques publiques adaptées aux difficultés locales. Les Maires sont progressivement réduits en situation de gérer, comme des notaires, dans des domaines de compétences obligatoires cadrés par des budgets si contraints qu’il n’y a plus de place pour des politiques publiques de proximité innovantes, imaginatives et volontaires. En étranglant les communes, on abandonne les citoyens ! Il lui demande ainsi d’entendre les appréhensions justifiées des élus locaux et des professionnels et de revenir sur ces baisses exorbitantes de dotations de l’Etat.

 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2061439

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL