Hervé FERON

Blog


Pour les comédiens, ça sent l'sapin.

Un moment d’émotion.

Oui, cela a été émouvant et partagé. Ce vendredi matin, dans la salle du Conseil de Métropole, en raison des nécessaires gestes barrières, avait lieu le dernier Conseil d’Administration de l’année de l’OMh du Grand Nancy (Office Métropolitain de l’Habitat du Grand Nancy), présidé par Mathieu Klein.
Emotion, parce que Frédéric Richard, Directeur Général de l’OMh, a décidé de partir vers d’autres horizons professionnels.
Alors, en fin de CA, Mathieu Klein lui a rendu un vibrant et sincère hommage, au nom de tous. C’était important, car Frédéric Richard aura été longtemps un acteur majeur de l’habitat social et du vivre ensemble dans la Métropole. Il est reconnu de tous pour ses qualités professionnelles, mais aussi humaines et relationnelles. Puis, après que Frédéric Richard ait remercié tous le monde, avec la délicatesse qu’on lui connait, commençant par les locataires, n’oubliant aucun des présidents de l’OMh passés ou présent, n’oubliant surtout pas ses collaborateurs, puis tous les partenaires, les maires, les syndicats... Toute l’assemblée s’est spontanément levée pour applaudir chaleureusement Frédéric Richard, comme pour lui témoigner de la reconnaissance et lui dire spontanément merci.
Pour ma part, alors que Frédéric n’était pas spontanément de mon bord politique, j’ai toujours apprécié travailler avec lui, pour son savoir-faire, son professionnalisme, son acuité, mais peut-être aussi tout simplement parce que nous partageons les mêmes valeurs : Directeur Général d’un important office public de l’habitat, il avait le talent de Ne pas se prendre pour un notable et de s’intéresser d’abord aux gens, les locataires et aux conséquences que nos décisions pouvaient avoir sur leur vie de tous les jours.
 
 

Sakado

Discours de la servitude volontaire.

C'était avant

Écoutez le morceau de Hugo F. "C'était avant" : 

 

Les commerçants n'en peuvent plus !

... et pour les restaurateurs, c'est la triple peine ! Macron ment quand il annonce le montant des aides. Tout le monde sait que les tracasseries administratives et la complexité des dispositifs rendent l'éligibilité à ces aides trop souvent impossible. Et quand c'est possible, ces aides sont dérisoires eu égard aux charges subies par les commerçants. Les crédits d'impôt proposés aux propriétaires ne les intéressent pas, car ils perdraient trop d'argent. Et puis la plupart des aides ne sont que des prêts qu'il faudra rembourser, ainsi les commerçants s'endettent encore plus. Non content d'avoir empêché les commerçants de travailler (alors qu'ils s'étaient organisés pour travailler dans des conditions sécurisées), Macron enfonce encore plus les commerçants, il leur appuie la tête sous l'eau. Le responsable, ce n'est pas le COVID, l'irresponsable c'est Macron.
... Quant aux coiffeurs... j'ai aperçu, à la télévision le 11 novembre, madame Macron. Quand on voit comment elle et son mari sont coiffés, on se dit que le coiffeur de l'Élysée a dû être autorisé à ne pas respecter l'interdiction faite à tous les coiffeurs de France, qu'ils travaillent en salon ou à domicile... ce n'est pas la crise pour tout le monde !
 

Des peluches pour les petits !

L'association caritative "la bande à tata Carine" est amie de la Ville de Tomblaine.
Elle a récupéré environs deux cent peluches qu'elle nous a offertes.
Avec le CCAS nous sommes en train d'organiser la distribution auprès de familles
en difficultés et qui ont des enfants en bas-âge... Ce sera une belle surpris pour les
fêtes de fin d'année !
Merci La bande à tata Carine !
 

Sous-catégories

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
5835122

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL