Tomblaine

Un deuxième commerce ouvert en 15 jours !

Décidément Tomblaine est devenue une ville attractive. Hervé Féron a fêté hier vendredi pour la deuxième fois en quinze jours l'ouverture d'un nouveau commerce au centre-ville.
Avec ses adjoints au maire, il était invité pour l'ouverture d'Angel'Coiffure, superbe salon mixte de coiffure agencé avec goût situé au rond point Barbusse.

 

 

Avec la coiffeuse et gérante Angélique.

Il y a 15 jours, les élus tomblainois avaient déjà fêté l'ouverture du "Bistrot sympa" boulevard Barbusse avec monsieur et madame Konak. Ces nouveaux commerces n'amènent pas une concurrence vis à vis des autres commerçants, car chacun sait que l'activité apporte de l'activité. C'est ainsi une belle dynamique que l'on constate. 
Cet après-midi de 14 à 16h, le maire et ses adjoints iront à pied à la rencontre des habitants et des commerçants au centre ville.

 

 

Puis à 16h, Hervé Féron célèbrera un mariage à la Mairie, à 16h15 et 16h30, il officiera pour deux parrainages républicains

Marianne d'Or 2017 !

          


J'ai plaisir (et une certaine fierté) à vous annoncer que dans quelques 

jours je vais me voir décerner la Marianne d'Or 2017 !

Il s'agit là d'une véritable reconnaissance nationale et rare qui, 
chaque année, honore certains Maires pour leur travail, leur engagement
civique et leur contribution à la vie publique, au service de l'intérêt 
général.

Le palmarès 2017 sera officiellement dévoilé le 8 novembre chez Drouant 
à Paris, dans les salons d'un autre Prix célèbre, le Prix Goncourt,
deux jours après que ce Prix littéraire ait été lui-même décerné dans ce 
même lieu par l'Académie Goncourt.

Cette Marianne d'Or m'est décernée à titre personnel en tant que Maire 
de Tomblaine dans la catégorie "service public de proximité et
cohésion sociale".

Dans un contexte où chaque jour la presse quotidienne locale s'emploie à 
gommer mon implication personnelle dans toutes les actions que
j'ai initiées à Tomblaine, cela en fera sourire plus d'un. En tous cas 
c'est une petite satisfaction et une belle reconnaissance de tout ce que 
nous avons pu réussir ensemble pour la qualité de vie à Tomblaine... et ce 
n'est pas fini.

Tomblaine ville rose.


Octobre est le mois qui depuis quelques années est peint en rose par l'initiative spontanée et collective pour sensibiliser à la nécessaire prévention contre le cancer du sein. Et puis Octobre rose est devenu une quasi institution. Pour que cela ne s'essouffle pas, je pense qu'il faut donner à cette action du sens, du contenu. On ne peut se suffire d'organiser de belles et généreuses courses en rose, même si ces évènements festifs sont nécessaires et sympathiques. Moi-même j'ai eu plaisir à participer à la Vogalonga avec un tee-shirt rose. Cette course de 32 km à la rame à Venise est une véritable épreuve, mais en même temps une énorme fête, avec 4000 participants. Je m'étais entrainé et nous avions participé sur deux bateaux avec 20 femmes qui toutes avaient eu un cancer du sein. Un énorme souvenir.
Tomblaine contribue à la bonne organisation annuelle de cette grande course qui traverse notre ville pour Octobre Rose. Et puis chaque année, le vieux pont de tomblaine s'illumine en rose symboliquement du 1er au 31 octobre.

 

Mais donner du contenu, c'est imaginer d'autres actions. C'est pourquoi depuis plusieurs années, la Ville de Tomblaine organise un petit-déjeuner d'information, de sensibilisation et d'échanges autour de la prévention contre le cancer du sein. Cela se passe à l'Espace JeanJaurès et la formule petit-déjeuner facilite la relation et l'expression de chacun.
Agir pour la Ville de Tomblaine, cela a consisté aussi à créer la seule Maison de Santé Pluriprofessionnelle en Zone Urbaine Sensible de toute la région Grand Est, alors que Tomblaine était en situation de désert médical et qu'André Rossinot ne voulait pas le reconnaître. Aujourd'hui ce sont 24 professionnels de santé et un laboratoire d'analyses médicales qui sont installés au cœur de notre ville. Une belle victoire pour les élus locaux...
C'est ainsi que de beaux partenariats s'organisent et samedi 21 octobre à 9h, deux de ces professionnels de santé (des femmes : un médecin généraliste et une sage-femme) animaient le petit-déjeuner auquel participaient 70 personnes, dont quelques hommes, car bien sûr ce problème nous concernent tous. C'est une action utile, parce que les professionnels apportent des informations fiables, et les femmes qui  veulent prendre la parole posent des questions essentielles, témoignent, apportent aussi parfois des avis contradictoires, mais chacun s'écoute avec respect.

 

En introduction de cette discussion, j'ai rappelé qu'à Tomblaine, nous avons voulu être aussi dans le concret par une disposition particulière mise en place pour les personnels municipaux. Sur 160 employés, environs 110 sont des femmes. Constatant le nombre important de femmes qui avaient été touchées par le cancer du sein, il y a quelques années, nous avons mis en place un principe très simple : toute femme qui souhaite ou qui doit aller passer un examen de dépistage contre le cancer du sein peut le faire sur son temps de travail et sans perte de salaire.
Comme sur dix chefs de services, neuf sont des femmes, il est plus simple de s'adresser à ce sujet à sa cheffe de service. Et cela fonctionne très bien.
Il y a deux ans, j'ai proposé à l'Assemblée Nationale par voie d'amendements que cette possibilité soit généralisée en France. De nombreux députés, hommes et femmes,  de droite comme de gauche se sont opposés à ma proposition stupidement, par principe. Les arguments les plus fallacieux m'ont été opposés : on ne pouvait pas imposer cela dans les entreprises du privé... Soit, j'ai proposé que cela soit généralisé dans la fonction publique, ce qui pouvaient être incitatif aussi pour le privé...Mais certains ont même dit dans l'hémicycle, que "certaines allaient en profiter" !!! 
Je peux vous dire qu'à Tomblaine cela fonctionne très bien et que personne ne "profite" de ce système (je crois savoir que les examens de dépistages ne sont pas particulièrement agréables...).
Encore un exemple de la médiocrité du système politique. Mais si un député ou un sénateur aujourd'hui veut reprendre cette proposition, qui serait une grande avancée et absolument pas coûteuse,  je reste à sa disposition pour l'aider.

 

 

Rencontre exceptionnelle !

Vendredi après-midi les enfants qui fréquentent les activités périscolaires à Tomblaine sont venus chercher leurs instruments à l'Espace Jean Jaurès pour leur activité Batucada.
 Marquito, le batteur qui devait  le soir même accompagner le spectacle de Claudia Meyer était en train de déjeuner. Intrigué, il est allé voir ces enfants pour discuter avec eux, avec Hervé Féron et les enfants, ils ont fait une petite photo...

 

 

 Et puis Marquito a demandé aux enfants de lui jouer un morceau. Ils ont joué pour lui, il a dansé et il a même pris les baguettes pour jouer avec eux !
Monsieur Marquito ! Un des meilleurs batteurs de France ! Il a accompagné Claude François, Johnny Halliday, Francis Lalanne, Maxime Leforestier, le groupe Mano, Philippe Léotard, Michel Sardou, Nicoletta, Charles Aznavour et tant d'autres ! Ils ont de la chance les enfants de Tomblaine !

 


ARC-EN-CIEL

 Arc-en-ciel sur la ZAC du Bois la Dame.



Arc-en-ciel sur le Parc Georges Brassens.

Toujours la Girafe...

Aujourd’hui c’est le grand jour !

L’inauguration de la girafe de Jean-NO sur la Place des Arts à Tomblaine
aura lieu aujourd’hui, jeudi 12 octobre à 15 h.

Venez nombreux découvrir une exposition belle et étonnante,
les œuvres de Jean-NO, l’histoire de la girafe, les travaux des enfants des écoles,…

Basket féminin, nouvelle victoire de Tomblaine !

 

L'équipe féminine de l'AS PTT Nancy-Tomblaine a battu l'équipe de Carvin : 59-51. Le match âpre a été serré de bout en bout, mais les tomblainoises n'ont rien lâché, comme à leur habitude. Elles restent ainsi invaincues et leader de Nationale 3. Bravo !

Tomblaine, Ville fleurie !

Lors de la remise des prix des Villes et Villages Fleuris  au Conseil Départemental, la ville de Tomblaine a obtenu la Mention Bien.
Un grand merci et félicitations aux employés municipaux qui oeuvrent toute l'année pour le fleurissement de Tomblaine et la qualité de l'environnement.
 
 
Le Prix a été remis par Agnès Marchand, Vice-Présidente du Conseil Départemental à Emmanuel Rosina Conseiller Municipal et Vice-Président de la Commission Environnement et à Alexandre Huet Adjoint au Maire de Tomblaine.
 

Tomblaine, la nouvelle ludothèque inaugurée.

Beaucoup de monde pour le goûter organisé à l’occasion de l’inauguration de la nouvelle ludothèque ce mercredi 4 octobre et pour ne rien gâcher, le soleil était de la partie.
C’est une vraie stratégie de redynamisation de la ludothèque que la municipalité a voulue en plaçant cette nouvelle ludothèque dans les locaux donnant dans l’ancienne cour de l’Espace Jean Jaurès.

 


Ainsi, le service municipal d’animation pourra gérer plus facilement la ludothèque. Les permanences seront tenues par des animateurs qualifiés et par des parents bénévoles dont certains se sont déjà portés volontaires.
Les locaux ont été rénovés par les services techniques, ils sont esthétiques, gais et fonctionnels.
Ils serviront en période scolaire du lundi au vendredi de restaurant scolaire des tout-petits, grâce aux superbes grands placards multicolores qui à ce moment-là permettent de ranger tous les jeux.
Et puis, la ludothèque sera ouverte les mercredis et samedis de 14h à 17h et pendant les vacances scolaires tous les après-midis de 14h à 16h du lundi au vendredi.
Le reste du temps, les assistantes maternelles, la Halte-Garderie, les écoles, Nougatine pourront utiliser la ludothèque.
Comme elle donne sur l’ancienne cour de l’Espace Jean Jaurès, les jeux pourront aussi y être sortis pour jouer dehors dans cette cour fermée et donc sécurisée.
 
 
 
 
Le jeu, le rêve, l’imaginaire appartiennent d’abord à l’enfance. Le jeu apporte du plaisir, permet d’entrer en relation, il est aussi le support pour l’enfant d’apprentissage et d’acquisition de connaissances.
Souvent, nous, les adultes, nous ne savons plus jouer et parfois même avec nos propres enfants. 
Le tarif a été spécialement étudié (10€ par famille pour un an) pour être attractif et accessible.
Les enfants jusqu’à 9 ans devront être accompagnés par un adulte que ce soit pour jouer sur place ou que ce soit pour un prêt.
 
 
 
 
 

Les placards multicolores rappellent la belle façade de l’école maternelle Badinter.
Le Conseil Citoyen de Tomblaine, présent lors de cette inauguration s’est ensuite réuni pour étudier le rapport annuel du Contrat de Ville.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2454880

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL