Tomblaine

Chaine de Solidarité.

Répondant à l'appel du Président de la République, les élus et les personnels municipaux ont observé ce lundi une minute de silence en hommage et par respect pour les victimes du terrible et odieux attentat le 14 juillet à Nice, ainsi que pour les familles.
Dans tous les services et principalement à la Mairie-même, parfois des habitants se sont joints spontanément à ce temps de recueillement.

Au Centre de Loisirs, tous les enfants et tous les adultes, animateurs, cuisiniers, directrice,... ont formé une grande chaine de solidarité, se tenant par la main et ont observé à midi une minute de silence et de recueillement.

Encore un bel été pour les jeunes de Tomblaine !

Dix jeunes tomblainois accompagnés par 
deux animatrices municipales sont partis 
vendredi pour un séjour de dix jours en Algérie.

Il s'agit d'un échange culturel avec l'ANEJ, 
Association Nationale pour les Echanges entre Jeunes, 
agréée par le Gouvernement Algérien
et dont le Président est monsieur Ali Sahel. 
Sur la moitié du temps, en chantier environnemental 
dans le Parc National de Gouraya à Bejaia, 
les jeunes vont faire essentiellement du nettoiement d'un site 
naturel protégé avec des jeunes algériens et l'autre moitié du
temps, ils vont rencontrer des familles, faire des visites culturelles 
et découvrir le pays.

L'ANEJ est une association très sérieuse et cet échange sera très riche 
pour les jeunes tomblainois comme pour les jeunes algériens.

Ils sont bien arrivés en Algérie vendredi et ils ont été chaleureusement 
accueillis, il y avait même un panneau de bienvenue à l'entrée
de leur hôtel.

 

 



Ils sont logés confortablement dans des appartements. Il est prévu que 
pendant le séjour, ils soient aussi accueillis dans des familles.
Le chantier a commencé samedi, ils n'ont pas ménagé leurs efforts, voici 
le résultat de leur travail de samedi matin.



Ces jeunes tomblainois auront de belles choses à nous raconter à leur 
retour.

Par ailleurs 60 enfants sont partis en colonie en Italie sur les bords 
du Lac de Garde, deux autres sessions de 60 enfants suivront cet été,
et 150 enfants par semaine fréquentent le Centre de Loisirs.
Et puis, lundi quinze ados partent pour le festival d'Avignon, où la 
Batucada de Tomblaine animera les rues avec nos jeunes danseuses.
On vous donnera des nouvelles...

Tomblaine et M. LAMBLIN : une absence significative

En tant que maire et habitant de Tomblaine, j’ai récemment reçu, dans ma boîte aux lettres, un magazine de M. Jacques LAMBLIN, député de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle. Le but de ce journal était de présenter les missions et le rôle du député au quotidien, objectif respectable faisant preuve d’une pédagogie nécessaire.

Cependant, reflet d’un découpage territorial électoraliste aberrant réalisé lors de la précédente législature (2010), la ville de Tomblaine n’est pas citée une seule fois dans ce magazine. Aucune référence n’est faite à notre ville qui pourtant fait maintenant partie de cette 4ème circonscription ! Le mot « Tomblaine » n’apparaît qu’une seule fois et simplement pour nommer les deux conseillers départementaux de notre ville (ce qui est très partisan). C’est tout et c’est insuffisant. Peut-être les quelques 28 pages de publicités, qui représentent plus de la moitié de ce magazine, auraient-elles pu être mieux utilisées de façon à parler de Tomblaine et des actions de M.LAMBLIN ? Mais peut-être n’y avait-il pas grand-chose à dire sur son action, ce qui explique que son magazine ne soit consacré essentiellement à la publicité

Il faut cependant noter, et c’est un point positif, que l’ensemble des annonceurs mis en avant dans ces pages sont des locaux, issus de la 4ème circonscription de Meurthe-et-Moselle. Mais, encore une fois, aucun n’est de Tomblaine. À croire que, pour M. LAMBLIN, la ville est toujours en-dehors de la circonscription. Ainsi, alors que M. LAMBLIN vante les bénéfices de l’utilisation de sa Réserve Parlementaire et du soutien qu’elle apporte aux projets et travaux de la circonscription, aucune part de cette réserve ne fut utilisée au bénéfice de Tomblaine… Cela nous démontre encore une fois à quelle enseigne est logée notre ville aux yeux de M. LAMBLIN et porte à réfléchir à un an de nouvelles élections législatives.   

Retour en vidéo sur l'ambiance à Tomblaine après les deux buts de l'équipe de France

La soirée fut belle à Tomblaine pour la victoire de l'équipe de France ! Retour en vidéo sur cette ambiance festive :

 

 Le premier but d'Antoine Griezmann, la Place des arts exulte après plusieurs sueurs froides en première mi-temps.

 

Doublé pour Griezmann qui libère les supporteurs tomblainois !

Énorme ambiance à Tomblaine !

Comme quoi le foot, ça peut être une belle fête populaire !
Il n'y a qu'à Tomblaine dans toute la région où cela a été organisé.
Alcool interdit, à la fin tout le monde range les bancs, les barrières. Pas de violence, tout le monde se parle, une ambiance bon enfant, une très, très belle fète !

Tomblaine à Rio : Ouverture d'une page facebook

Tomblaine, Ville Jeune, Sportive et Dynamique, on le savait, mais nous sommes fiers de pouvoir vous annoncer que quatre Tomblainois sont sélectionnés pour les Jeux Olympiques de RIO ! 

C’est énorme ! La Ville de Tomblaine n’avait plus connu des sélectionnés olympique depuis les jeux de 1936 avec Adrien Courtois en course à pied. Plus exactement ce sont trois Tomblainois, en aviron, Pierre Houin de l’Union Sportive de Toul, Valentin et Théophile Onfroy du CN de Verdun auquel s’ajoute Amandine Lhote, qui elle, est licenciée au Canoë Kayak Club de Nancy-Tomblaine.

À cette occasion, nous avons ouvert une page facebook afin de vous permettre de suivre leur périple, leur préparation et la compétition en vous donnant les dates et les heures. Vous pourrez leur envoyer des messages d’encouragement et suivre leur évolution via cette page.

Suivons-les, encourageons-les.
Nous les retrouverons au mois de septembre pour les féliciter !

Ouh la menteuse !!!

Valérie Debord vous ment tout le temps, malheureusement elle a quasiment carte blanche dans la presse locale qui lui permet de dire ce qu'elle veut quand elle veut, de développer ses messages comme si c'était une information avérée. Elle ne dit rien sur le fait que les services de la Communauté Urbaine du Grand Nancy ont guidé eux mêmes les premiers nomades sur la Plaine Flageul à Tomblaine. Elle ne dit rien sur le fait qu'elle a promis dans mon bureau, en présence d'une dizaine de témoins, en septembre 2015, de créer les conditions d'accueil sur la CUGN pour les gens du voyage en 2016. Elle veut nous faire croire qu'elle a joué son rôle en créant 80 places de stationnement alors que ce sont plus de 350 caravanes qui se sont installées à Tomblaine. Elle ne dit rien sur le fait qu'elle m'a empêché de créer 36 logements sociaux Avenue de La Paix à Tomblaine.

Elle essaye de se justifier mais le mensonge reste entier. Je vous avais dit que le Grand Nancy allait engager un référé, que ça allait prendre plusieurs jours et qu'ensuite, si le juge décide l'expulsion, il faudrait attendre plusieurs jours avant la mise en oeuvre et que, de toute manière, la police n'en ferait rien.

C'est exactement ce qui est en train de se passer alors que c'est la Communauté Urbaine qui, en juin 2015, a conduit les premiers nomades sur la plaine Flageul. Les habitudes ont été prises tout l'été dernier avec plus de 2000 caravanes qui se sont succédées.

Dimanche dernier, la police a ouvert la route aux nomades et ne s'est pas opposée à ce qu'ils rentrent sur la plaine Flageul. Le maire de Tomblaine n'a eu aucune explication du directeur départemental de la police mais, toute la journée de mardi et ce mercredi même, des dizaines de nouvelles caravanes ont abondé vers la plaine Flageul, toujours dirigées par la police et, ni le Grand Nancy, ni la police ne s'opposent à quoi que ce soit.

Comment le Grand Nancy peut-il être crédible vis-à-vis des Tomblainois ?

Au secours Valérie Debord s'occupe de vous !



Pour qu'elle puisse exister politiquement, alors que les électeurs l'ont désavouée en 2012, André Rossinot a donné une Vice-Présidence très, très large à Valérie Debord qui lui permet de faire campagne en permanence tout en réglant ses comptes politiques au détriment des habitants du Grand Nancy. Triste conception de la Politique et de l'intérêt public.

Et comme elle est largement soutenue par la presse locale... Comparez l'article relatant l'inauguration de la Maison de Santé de Tomblaine (où j'ai tout fait, mais je ne suis pas en photo et mon nom n'est même pas cité) à l'article de cette Maison de Retraite à Villers sur la Circonscription où je suis député, (et là V. Debord est en photo et le journaliste vante largement ce qu'elle aurait soi-disant fait...).

Ou encore , elle qui a fait ce qu'il fallait pour que Vandoeuvre ne soit pas retenue dans l'enveloppe nationale du PNRU 2, elle tente de faire croire qu'elle soutient la Rénovation Urbaine à Vandoeuvre,... et comme ses affirmations sont relayées largement par la presse locale, elle aurait raison de s'en priver.
Cela dit, les électeurs n'ont pas été dupes ni lors des législatives, ni lors des régionales... et ils se souviendront.

Alors, pourquoi perdre son temps à en parler ici ?

Parce que dans ses responsabilités, on est allé jusqu'à lui confier les gens du voyage, et quand on voit comment ce sujet est traité dans cette agglo, on voit là toute l'étendue de ses capacités.

Dès la première année où elle a eu cette responsabilité, la Ville de Tomblaine en a été victime.
La CUGN est en défaut, elle n'a jamais prévu l'aire de grand passage que le Schéma Départemental d'accueil des gens du voyage lui impose, c'est pourtant de sa compétence. Par ailleurs, elle n'assume pas ses responsabilités, pour ce qui concerne les aires de petite capacité (Loi Besson), il n'y a plus que 3 communes sur toute l'agglo qui disposent de ce type d'aires...dont Tomblaine ! Et quand on en parle, la CUGN valorise ses investissement dans cette aire comme un cadeau fait à Tomblaine !

Je suis pour que l'on s'organise pour recevoir dignement les gens du voyage, dans de bonnes conditions, mais je suis contre le fait que pour des raisons de règlements de comptes politiques, on concentre toutes les difficultés sur les mêmes communes. C'est V. Debord qui a empêché récemment (toujours dans le cadre de ses "responsabilités") l'implantation de 36 logements sociaux avenue de la Paix à Tomblaine. Cela s'appelle de l'abus de pouvoir, honteux.

Il faut savoir que la Communauté Urbaine s'est rendue propriétaire de la Plaine Flageul (ce qui représente le tiers de la ville de Tomblaine), et depuis, elle s'en sert pour geler le développement de Tomblaine.
Depuis 15 ans, la CUGN a systématiquement empêché l'implantation de nombreuses entreprises que je proposais, André Rossinot a mis à mal tous les projets que je proposais.

Et puis l'an dernier, en juin, les services de la CUGN dirigeaient vers la Plaine Flageul la première vague de caravanes. Cette arrivée intempestive complètement orchestrée par la CUGN a été suivie tout l'été 2015 par d'autres arrivées. Ce sont en tout plus de 2000 caravanes qui ont occupés la Plaine Flageul entre le 15 juin et le 15 septembre 2015. Et cela en toute impunité, ils fracturent les barrières, ils défoncent les terrains, déplacent l'enrochement, ils ne seront jamais poursuivis.
Pour une commune, c'est ingérable. Au quotidien tout l'été est tendu. La police ne fait rien, la justice non plus. Chaque fois on nous mène en bateau, on serait dans un état de droit, très bien, mais pas pour tout le monde. 
La réalité, c'est qu'il faut plusieurs semaines avant que la CUGN ne dépose un référé, il faut beaucoup de temps pour que le juge ne prenne une décision, mais de toute manière elle n'est jamais exécutée...
Quel irrespect pour les habitants de Tomblaine !

Comme j'ai protesté, l'an dernier V. Debord est venue en mairie de Tomblaine (elle en a trouvé le chemin !). Dans mon bureau, devant témoins, elle m'a annoncé que pour l'année suivante, une solution d'accueil était d'ores et déjà trouvée. Elle mentait.
A l'époque j'expliquais que si depuis des années la CUGN ne m'avait pas empêché d'implanter des entreprises sur la Plaine Flageul, le problème serait résolu... Rappelez-vous, sur ce site, j'annonçais avoir proposé deux nouvelles implantations d'entreprises dont la mutualisation des parkings devait servir le stade Marcel Picot. André Rossinot, comme toujours, ne s'y était pas opposé. Cette fois-ci, il y était même favorable (!)
Mais un an plus tard, les tracasseries administratives de ses services ont empêché que le projet n'avance, elles n'ont même pas permis que la récente modification du PLU ne prévoie ces implantations. Je me suis encore fait berner et ce sont les Tomblainois qui en subissent les conséquences.

Le résultat, c'est l'arrivée aujourd'hui de 300 caravanes sur la Plaine Flageul par effraction, l'enrochement a été déplacé. Des centaines de Tomblainois ont été témoins cet après-midi que c'est la police nationale qui leur a ouvert la route.

On est dans une zone de non-droit, l'égalité républicaine n'existe pas, sachez le.
Imaginez que ces caravanes viennent s'installer sur la Place Thiers (il y a de la place, elle est aussi moche qu'elle ne sert à rien), jamais la police nationale ne laisserait faire, elle aurait des consignes. Mais à Tomblaine, c'est différent.

Cet après-midi, il y avait sur place à Tomblaine un responsable de permanence du Grand Nancy, la Vice-Présidente "en responsabilité" V. Debord a été appelée. Elle n'a pas répondu, elle ne s'est pas déplacée.

Et demain, quand tous ces gens-là seront revenus de week-end, chacun sera désolé. On m'expliquera, qu'il faut que le Grand Nancy engage un référé, etc, etc.

À St Étienne, pour l'Euro 2016 !

La Ville de Tomblaine a été labelisée par le Ministère de la Ville et des Sports et par la Fédération Française de Foot-ball dans le dispositif "Tous prêts".

C'est à ce titre qu'elle a pu bénéficier d'un certain nombre de places pour assister à certains matches de l'Euro 2016. Ce samedi 24 juin, ce sont 22 jeunes Tomblainois qui se sont rendus ainsi à St. Etienne pour assister au match : Pologne-Suisse ! Parmi eux, l'équipe des moins de 13 ans du club local de foot-ball le GSAT, dont Hinde Magada est la sympathique présidente.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2397676

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL