Tomblaine

Le Centre de Loisirs a fait sa fête.

La fin des vacances scolaires est toujours synonyme de fête de fin de session au Centre de loisirs et celle-ci prenait la forme, vendredi, d'une kermesse très ludique pour les enfants, à laquelle les parents étaient conviés.

Le Maire et ses adjoints, comme chaque fois, étaient présents.

Cette session a été dirigée par Amélie Brachet, le directeur adjoint était Kevin Pancamo. Le Centre a accueilli, sur le seul mois d'août, 1969 journées-enfants, soit une moyenne de 104 enfants par jour, avec des pointes de 125 enfants dans la dernière semaine. 22 animateurs et animatrices, majoritairement tomblainois, ont été embauchés pour cela par la Commune de Tomblaine. Parmi eux, 8 ont effectué leur stage pratique pour le BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateurs).

La thématique de cette session était "la nature et les sciences", les enfants ont réalisé des activités manuelles et de nombreux jeux et grands jeux sur ce thème leur ont été proposés.
Sans compter les sorties : piscine, cinéma, Poney, Fort aux énigmes... De quoi être en pleine forme à l'heure de la rentrée pour retourner à l'école !
A Tomblaine, l'enfance est une priorité.

Sonia Heckel et l'équipe de France championnes d'Europe !

Sonia Heckel et l'équipe de France championnes d'Europe !

 

Bravo Sonia !

Inauguration et découverte du sentier d'interprétation de l'Espace Naturel Sensible.

Une belle promenade champêtre sous le soleil avait été proposée à la population vendredi

matin à l'occasion de l'inauguration du sentier d'interprétation de l'Espace Naturel Sensible.

C'est un exemple en matière de politique publique de l'écologie et de la protection de 
l'environnement, puisqu'il s'agit d'un partenariat actif entre le Conseil Départemental, 
la Métropole du Grand Nancy, l'Agence de l'eau et la Ville de Tomblaine.
Ce sont ainsi 17 hectares qui ont été classés en ENS sur les deux iles du Foulon et de l'Encensoir,
véritable poumon vert à Tomblaine, au cœur de l'agglomération.

Audrey Normand, Vice-Présidente du Conseil Départemental, Didier Sartelet Vice-Président
de la Métropole du Grand Nancy et Hervé Féron Maire de Tomblaine prenaient tour à tour
la parole et remerciaient les techniciens de la Métropole du Grand Nancy, et du Conseil 
Départemental, ceux du CPIE de Champenoux, ainsi que Cyrille Jacquemin et le service
environnement de la Ville de Tomblaine pour la qualité de leur travail et leur savoir-faire.
Remerciements adressés également à Jean-Pierre Laurency, premier adjoint au Maire de
Tomblaine et pilote du dispositif et Emmanuel Rosina, Vice-Président de la Commission
municipale de l'Environnement.

Il s'agissait de découvrir le site et de sensibiliser chacun au devoir de respecter la nature
en général et ce site en particulier, sur lequel on trouve plus de 200 espèces végétales, 
52 espèces d'oiseaux (pic vert, mésange charbonnière, fauvette, héron, grue cendrée...)
73 espèces de papillons, 19 espèces de libellules, ainsi que de nombreuses espèces de
mammifères (renard, blaireau, chauve-souris, castor d'Europe,...)

Cet espace se compose également :
- d'une grande prairie où une fauche tardive, pour favoriser la biodiversité, est réalisée par
un agriculteur après le 15 juillet, valorisant ainsi l'herbe coupée en fourrage.
- d'arbres, de haies et d'arbustes à fleurs et à baies, fournissant nourriture et refuges à la
faune.
- d'un parcours d'environs 2 km où ont été installés 2 pontons en bois, des poubelles, des 
bancs et toute une signalétique ludique, pédagogique et instructive : des rouleaux tibétains
(oiseaux, mammifères, arbustes de haies...) des panneaux sur les mares et canaux.

Tout cela est passionnant, autant pour les enfants que les adultes et incite à observer, 
regarder, écouter, apprendre.
Puis une "zone de quiétude" se situe entre le Pont du Millénaire et la barrage, un panneau
explique que cette zone abrite des espèces ne supportant pas être dérangées et qu'il est
conseillé de rester sur le chemin aménagé et de ne pas faire de bruit.

Et justement, pour ne pas déranger, les musiciens qui ont accompagné ce moment de 
qualité jouaient en acoustique...

La rentrée... ça se rapproche.

Les services techniques auront travaillé jusqu'au bout des vacances scolaires, ils viennent
d'installer un superbe banc dans la cour de récréation de l'école maternelle Badinter.

La démarche est écologique, car l'entreprise qui a été retenue fabrique du mobilier urbain
avec du plastique recyclé. L'aspect est esthétique (cela ressemble à du bois) et fonctionnel
(le plastique est compressé de façon très dense et donc non ininflammable et non dégradable).
De plus ce banc est coloré et rappelle ainsi la façade de l'école maternelle Badinter.

Trois autres fauteuils de la même matière, mais en coloris bois, ont été commandés et seront 
installés dans le Parc Georges Brassens pour s'intégrer parfaitement à l'environnement naturel.

 

Très belle soirée organisée hier par le service municipal d'animation-jeunesse.

Un barbecue était proposé aux nombreux jeunes qui ont participé aux animations cet été.
Excellente ambiance, en présence des élus, le Maire, les adjoints Hinde Magada, Christiane Defaux, Alexandre Huet, Denise Gundelwein et l'équipe 
d'animation, sa directrice Safia Ihaddadene, Sébastien Fetzer, Ismaïl Arbouze.

Ces jeunes sont très sympas, ce qui est révélateur de la qualité du travail du service municipal d'animation.

Merci aux ouvriers de la Commune.

Tout l'été les services techniques travaillent à l'entretien des écoles.
Cela fera peut-être sourire, mais les toilettes dans une école
sont un lieu très important, voire "stratégique" !

A l'école maternelle Jules Ferry, ce sont les toilettes qui ont été entièrement
rénovées par les services municipaux. Elles sont gaies, propres et lumineuses !
Carrelage neuf et coloré, séparations en couleur et en forme d'animaux, tous les
éléments sont neufs. Et une table à langer escamotable très pratique a été installée.
Ça donne envie... de retourner à l'école !

 

L'ENS, Espace Naturel Sensible est une richesse inestimable.

A Tomblaine, il y a deux iles, l'Ile du Foulon et l'Ile de l'Encensoir,
17 hectares sur la Meurthe, véritable poumon vert au cœur de la
Métropole du Grand Nancy.

Nous nous sommes battus pendant des années pour protéger ce
site exceptionnel en le faisant classer en Espace Naturel Sensible.
On y trouve de grandes variétés d'oiseaux, de mammifères, une
diversité de la faune et de la flore, des castors, des libellules,
des hérons, des grues cendrées...
En partenariat avec le Conseil Départemental et la Métropole du Grand Nancy, nous avons aménagé un sentier de découverte
ma-gni-fi-que ! Avec une signalétique, des panneaux pédagogiques,
des pontons, des observatoires...
Tout est fait pour préserver la nature, la rendre accessible aux
visiteurs sans briser la quiétude naturelle...
C'est une réussite dont nous sommes très fiers.

Bien sûr, il est formellement interdit de bivouaquer ou de pique-niquer,
de faire du bruit, de déposer des ordures sur ce site...

Mais hier soir, une vingtaine de jeunes sont venus y faire la fête, ils
avaient prémédité leur opération puisqu'ils avaient fléché l'endroit
pour l'indiquer à leurs invités. Des jeunes pas méchants, ils voulaient
juste faire la fête entre copains...

Ce matin, il était facile de voir où ils avaient fait la fête, puisqu'il y
avaient laissé des détritus et de nombreux confettis de couleurs
jonchaient le sol.

C'est Pierre Desproges, un jour interviewé par un jeune, qui lui avait
dit : "tu es jeune ? tu n'as pas le droit d'être con !"

J'aimais bien Pierre Desproges.

Travaux divers pendant l'été...

Des travaux de pose de jeux et de réparation de sols amortissants ont été 

réalisés cet été par des entreprises pour le compte de la Commune. 

Réparation de sols amortissants :

Aire de jeux Camille Desmoulins 

Aire de jeux Robespierre

Pose d'une structure de jeux Place Ernest Renan.

Pose d’un jeu (locomotive et wagon ludique) + sol amortissant à l'école maternelle Brossolette

Et puis une sonorisation a été installée dans la salle de gymnastique par les services municipaux.
Elle sera très pratique pour le club (qui compte pas moins de 540 adhérents !) et Roger, l'électricien de la Commune s'est appliqué à faire en sorte que les cablages ne soient pas apparents. Bravo, c'est du bon travail...

Suppression du dispositif Pass' Sport et Culture.

Voilà le courrier que j'adresse aux familles de Tomblaine.

 

La vie à Tomblaine : le Parc Juliette Drouet.

 

Derrière le Foyer de Personnes âgées de Tomblaine, il y a un très beau 
parc arboré... 
Il y a quelques années, nous avions reçu au festival de théâtre un superbe 
spectacle "Victor Hugo, mon amour" interprété par une comédienne de 
grand talent Anthéa Sogno. Celle-ci jouait le rôle de Juliette Drouet, qui 
fut la maîtresse et la muse de Victor Hugo, pendant... 50ans !!! (Savez-vous, 
par exemple, que c'est Juliette Drouet qui sauva à deux reprises deux malles 
dans lesquelles se trouvait une partie de l’œuvre de V. Hugo dont les manuscrits 
des Misérables !). Anthéa Sogno, passionnée, m'avait confié qu'elle menait campagne
pour que des Maires donnent à une rue de leur ville le nom de Juliette Drouet.
En effet, partout en France, on trouve des rues Victor Hugo, des écoles Victor
Hugo, mais jamais au nom de Juliette Drouet.
A cette époque-là, nous avions eu une discussion avec les personnes âgées, résidant
au Foyer, car certaines s'inquiétaient de voir parfois des jeunes "venir se bécoter"
sur le banc dans ce parc. Je leur avais posé la question "à leur âge, que faisiez-vous" ?
La réponse instantanée, dans un grand éclat de rire de la part de dames âgées fut "à 
leur âge ? on faisait bien pire !"
Une discussion s'en suivit sur le thème "on a peur de ce que l'on ne connait pas"...

Et nous avons alors convenu avec ces personnes âgées de dénommer ce très joli
parc, le "Parc Juliette Drouet" en hommage à l'amour immense qui unit Juliette et
Victor. Le banc fut, lui, dénommé "le banc des amoureux", avec une petite plaque 
rappelant une phrase de Victor Hugo "aimer, c'est plus que vivre"...

L'an dernier, l'association "Aux actes Citoyens" avait souhaité meubler le "village
du festival" avec des sièges, des bancs, des tables réalisés avec du bois de palettes 
récupérées. Cette année Pascal, employé municipal a rénové ces meubles avec 
talent, ils sont devenus et confortables et esthétiques.
Les personnes âgées ont demandé à l'association "Aux Actes Citoyens" de leur
mettre à disposition dans le Parc Juliette Drouet, ces bancs, hors période du festival
(idée de la directrice Sophie Lhuillier).

Du coup le Parc Juliette Drouet est encore plus agréable...

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3670957

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL