Tomblaine

Ça, c’est Tomblaine...

 
C’est encore une initiative de la Commune de Tomblaine, organisée hier soir par le service municipal d’animation.
Les « dégustations du monde » sont devenues un rendez-vous incontournable, pour le plaisir de se retrouver, de mieux se connaitre, dans un moment de sérénité sous un chaud soleil estival, sur la superbe Place des Arts… Ça, c’est Tomblaine.
Cette manifestation sort de l’ordinaire, parce que chacun est invité à réaliser une recette culinaire de son pays ou de sa région d’origine, qu’on soit marocain, serbe, ukrainien, breton ou berrichon… Et là, étaient représentés par des habitants de Tomblaine le Berry, la Turquie, l’Algérie, les Antilles, l’Ukraine, l’Arménie… A noter aussi que la Chine était représentée par madame Li, habitante de Tomblaine, qui vous attend avec son food truck tous les mercredis soirs Place René Herbuvaux… Le service municipal d’animation avait prévu des stands pour chacun.
Le public est venu nombreux, des jeunes, des très jeunes, des familles, des anciens… Deux musiciennes pêchues ont mis l’ambiance.
Une buvette était tenue gratuitement par le Comité des fêtes et les jeunes qui participent aux activités-été, avec les animateurs, tenaient un stand où ils proposaient gratuitement des cocktails sans alcool.
L’originalité c’est le principe qui consiste à ce que chacun puisse aller de stand en stand pour goûter les recettes proposées. Tout est gratuit, la seule contrainte, c’est qu’à chaque stand, il faut s’intéresser aux origines de la personne qui aura confectionné le bon petit plat offert. Alors, on lui demande d’où elle vient, on s'intéresse à son histoire, à son pays ou sa région d’origine, on fait connaissance et on passe ainsi une excellente soirée.
 
 

Les jeunes de Tomblaine enflamment les rues d’Avignon.

 
La Batucada de Tomblaine se produit chaque jour dans les rues, en marge du festival d’Avignon. Excellente ambiance, ils sont accompagnés par des animateurs municipaux Safia Ihaddadene et Sandro Pancamo et parfois même, ils sont rejoints par d'autres jeunes qui viennent jouer ou danser avec eux. A Tomblaine, la jeunesse et la Culture sont des priorités.
 
 

Les « dégustations du monde » à Tomblaine

 
Les « dégustations du monde » à Tomblaine, c’est une manifestation qui sort de l’ordinaire. Chacun est invité à réaliser une recette culinaire de son pays ou de sa région d’origine, qu’on soit marocain, serbe, ukrainien, breton ou berrichon… Il est proposé de s’inscrire à l’avance.
Pour le public, pas besoin d’inscriptions préalables. Le service municipal d’animation aura prévu des stands pour chacun. Ça se passera vendredi 19 juillet sur la magnifique Place des Arts. Il y aura un groupe pour l’ambiance musicale, une buvette sera ouverte gratuitement.
Et le principe, c’est que chacun pourra aller de stand en stand pour goûter les recettes proposées. Ce sera gratuit, la seule contrainte, c’est qu’à chaque stand, il faudra s’intéresser aux origines de la personne qui aura confectionné le bon petit plat qui vous sera offert. Demandez-lui d’où elle vient, intéressez-vous à son histoire, à son pays ou sa région d’origine, faites connaissance et passez ainsi une excellente soirée.
 

Abus de pouvoir.

 

Dans l'Est Républicain d'aujourd'hui, on entretient l'idée que j'aurais démissionné. N'en croyez rien, cette démission a été refusée, je suis toujours le maire de Tomblaine.
L'article reprend ensuite les communiqués de la Préfète. Là encore n'en croyez rien. La Préfète sait qu'elle a tort et que la population est unanime contre son projet. Alors, elle tente de communiquer...
Elle annonce 60 migrants, elle avait dit 120. Elle dit qu'elle va les loger dans les bureaux et dans les salles de garde, comme si cela pouvait être considéré comme du logement digne ! Vous imaginez une famille logée dans des bureaux ou dans une salle de garde ??? Elle ne dit pas qu'elle devra ajouter des conteneurs dans la cour, par manque de place... Elle ne dit rien de l'état délabré de cette caserne.
Elle ne parle pas de la mise en danger de ces personnes par la proximité immédiate du stade et des violences que l'on constate régulièrement avec les supporters des équipes visiteuses, qui sont parqués à cet endroit !
Elle ne dit rien du projet municipal pour améliorer la vie des habitants de ce quartier et sécuriser ce carrefour, projet qu'elle empêche.
Elle ne dit rien de la proximité de la Cité Scolaire avec 3000 élèves qui passent là plusieurs fois par jour...
Cela s'appelle un abus de pouvoir.

La tradition à Tomblaine…

 
Le côté populaire de ces 13 et 14 juillet à Tomblaine, c’est aussi le traditionnel concours de pêche, dès 7h du matin pour les enfants, comme pour les adultes. Le site de l’île aux Oies, face aux îles du Foulon et de l’Encensoir à Tomblaine est exceptionnel, avec les cygnes ou les hérons qui passent en curieux, juste pour voir qui sont ces intrus, mais ne paraissent quasiment pas dérangés, tant chacun reste respectueux de ce lieu de quiétude et de la nature qui s’éveille.
Tomblaine, au bord de l’eau, c’est juste beau.
La tradition veut aussi que vers 10h du matin le maire vienne pour peser les poissons, sous l’oeil attentif de Sébastien Fetzer, organisateur et des commissaires du concours (dont certaines se sont couchées la veille après minuit pour avoir rangé le matériel qui a servi à la fête et se sont levées à 5h du matin pour être à leur poste et permettre que le concours de pêche se passe dans les meilleurs conditions).
Le moment de la pesée, chaque année, est sympathique, il n’y a pas de rivalités, cette matinée de pêche ressemble plus à une page de poésie et de détente qu’à un concours.
Et puis, comme chaque année, on se retrouve au square des Droits de l’Enfant, dans un autre cadre champêtre, en musique, pour distribuer les récompenses aux pêcheurs et remercier tous les organisateurs. A cette occasion, on n’oublie jamais de se dire que, même si la fête est joyeuse et populaire, le 14 juillet, on célèbre la République.
 

Une grande fête populaire pour la République.

 
Le 13 juillet à Tomblaine, on tire les feux d’artifice, c’est la tradition depuis l’île du Foulon quand le public se trouve sur le lieu-dit « l’ïle aux Oies ».
La fête se veut populaire et familiale, et hier soir l’orchestre StanLor a enthousiasmé ce public venu progressivement, puis finalement très nombreux (1500 à l’approche du feu d’artifice). StanLor est un excellent orchestre, avec entre autres, nos amis et grands musiciens Philippe Geny et Joelle Gehin.
Le Comité des Fêtes avait proposé de la restauration dès 19h et tous les bénévoles d’Alain Legay ont été mobilisés toute la soirée au service de la réussite de cette manifestation.
La tradition à Tomblaine, c’est qu’une demi-heure avant le feu d’artifice, on offre des lampions à tous les enfants qui illuminent ainsi le site. Le climat est serein, joyeux, tout le monde se parle, on « fait société ». Le 13 et 14 juillet, c’est la fête des enfants et des grands. On se réjouit de voir du bonheur dans les yeux de l’enfant d’un autre. Certains dansent, certains se restaurent, d’autres discutent…
Quand on est maire et qu’on regarde ce monde si nombreux concentré sur un même site, avec une telle mixité sociale, que malgré la foule, il n’y a aucun problème, aucun incident de toute la soirée, que les gens s’amusent, sont ensemble… On ne peut s’empêcher de penser que parmi tous ces gens, certains ont eu la main lourde et ont voté pour l’extrême droite, mais il est évident que ce soir, où l’on fête, de la façon la plus populaire et la plus spontanée qui soit, la République, tout le monde alors à ce même instant, en ce même endroit partageait les mêmes valeurs, celles de la vraie vie, celle de la Fraternité.
Ce genre d’évènement, c’est le fruit du travail des élus locaux, ceux qui construisent au quotidien le vivre ensemble, la solidarité, ceux qui organisent le service public. La Préfète devrait s’en rendre compte et ne pas détruire ce que nous avons eu tant de mal à construire.
Le feux d’artifice préparé et tiré par la société JSE a été magnifique et chaleureusement applaudi par le public. Et puis, les parents sont allés coucher les enfants, pendant que de nombreux jeunes dansaient encore sous les accents de StanLor…
Merci à toutes celles et tous ceux (Services techniques. municipaux, service d’animation, Comité des Fêtes, les élus présents…) qui se sont impliqués pour que la fête soit belle.
 
 

Tomblaine, ville sportive, jeune et dynamique.

Tomblaine, ville sportive, jeune et dynamique.

Week-end du 14 juillet

 

L’escapade « Terre et Terroir » pour les personnes âgées...

 
Hier après-midi s'est déroulée l'escapade "Terre et terroir " organisée par Caroline Bénard de LOR'EVASION avec les personnes âgées, résidentes du Foyer Marcel Grandclerc, accompagnée par la directrice Céline Rubert.
LOR’EVASION propose habituellement des visites touristique de notre belle région dans un mythique combi Volkswagen… Mais pour l’occasion, étant donné la forte chaleur, cela s’est déroulé en van électrique avec air conditionné… Le grand confort !
Au programme une visite d'une ferme pédagogique " L'arbre de vie" en compagnie d'une herboristerie naturopathe, suivie d'un atelier "impression végétale sur Tote bag".
Chaque personne âgée, ravie de cet aparté "créatif nature », est repartie avec sa création . S'en est suivi une pause gourmande avec un gâteau aux mirabelles.
L'après-midi s’est terminé par une visite privilégiée du Rucher de la Bouzule : partage du savoir-faire autour des ruches , dégustation de miel et de ses produits dérivés ( Cervoise...).
Chaque résident est reparti avec un pot de miel ou 2 petites bières du Rucher offertes par Madame Bénard.
Petits mots des résidents : "un bel après-midi découverte, un mélange de nature et de création » … "J'ai découvert une facette du métier d'apiculteur et je comprends mieux le combat pour la préservation des abeilles »… "Merci au Maire , à Céline et à LOR'EVASION , pour cette belle découverte de notre patrimoine »… " On recommence quand vous voulez »…
 

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
6775849

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL