A l'Assemblée Nationale

L'Education Populaire à l'Assemblée

Hervé Féron avait convié à l'Assemblée Nationale les cinq Fédérations d'Éducation Populaire qui agissent dans le dispositif "Animation Jeunesse Territoire" en partenariat avec le Conseil Départemental de Meurthe et Moselle. Elles sont venues avec chacune trois ou quatre représentants départementaux et un(e) représentant(e) national(e).
Au programme : visite commentée de l'Assemblée, puis repas à la Questure en présence de Dominique Potier Député de la 5ème circonscription de Meurthe et Moselle, Patrick Bloche, Député de Paris, Président de la Commission Culture-Éducation à l'Assemblée et Christian Eckert, Ministre du Budget. Le repas a été suivi d'une réunion de travail constructive. Des difficultés ont été bien sûr soulevées, mais aussi des propositions très concrètes.
À l'époque du nombrilisme, du repli sur soi, du protectionnisme à tout crin, l'Éduc Pop plus que jamais est un enjeu majeur !

Le Collège Victor Prouvé de Laxou à l'Assemblée nationale

Ce lundi 9 janvier 2017, Hervé Féron a reçu, à Paris, les élèves du Collège Victor Prouvé de Laxou afin de leur faire visiter l'Assemblée nationale. Les cinquante collégiens ont été très intéressés et ont fait preuve d'une grande attention dans la continuité de la première intervention. En effet, Hervé Féron avait déjà rencontré les classes du Collège Victor Prouvé, le 9 décembre dernier, dans le cadre d’un projet d’éducation à la citoyenneté, engagé par Madame Prévot, Principale du Collège, et Madame Villaume, CPE.

Hervé Féron intervient en Séance Publique pour le droit à l'éducation pour tous les enfants

Cet après-midi, Hervé Féron a sollicité Madame la Ministre de l'Éducation nationale en Séance Publique et est intervenu afin d'affirmer le respect du droit à l'Éducation pour tous les enfants sur le territoire national. Vous trouverez, ci-dessous, l'intervention d'Hervé Féron ainsi que la réponse de Madame la Ministre.

 

***

"Monsieur le Président,

Ma question s’adresse à Madame la Ministre de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Madame la Ministre,

Le 8 décembre dernier, la présidente du Front National a fait part de son intention de mettre fin à la scolarisation des enfants étrangers si elle était élue présidente de la République.

Elle a par la suite précisé que ce souhait ne visait que les « enfants de clandestins », dont les parents ne devaient plus s’attendre à ce que leurs enfants soient « éduqués gratuitement » en ajoutant « maintenant, c’est la fin de la récréation ».

Ces propos sont inacceptables. Ils ne nous surprennent guère vis-à-vis d’un parti qui coupe les subventions aux associations culturelles et qui piétine tout ce qui permet de faire société dans les villes où il est au pouvoir.

Madame la Ministre, votre réaction a été des plus dignes. En charge de l’Éducation nationale de la France, vous avez en effet rappelé votre intention de vous « battre sans relâche pour que le droit à l’éducation soit respecté pour tous les enfants ».

Il s’agit de former les citoyens libres et éclairés de demain, en leur permettant d’apprendre notre langue, de se socialiser. Il s’agit de respecter le droit humain.

Rappelons, encore et toujours, que le principe d'égalité en matière d’éducation est affirmé dans le préambule de la Constitution de 1946, repris par le préambule de la Constitution de 1958[1], dans la Déclaration universelle des droits de l'homme[2], dans la Convention internationale relative aux droits de l'enfant[3], ou encore dans la Convention européenne des droits de l'homme[4].

Mettons le FN face à ses contradictions et montrons son vrai visage, celui d’un parti qui refuse de s’inscrire dans le cadre républicain et qui se nourrit de la division, en dressant les plus fragiles contre les plus démunis.

Madame la Ministre, pouvez-vous nous rappeler comment vous vous engagez et comment la France s’engage pour que le droit à l’éducation soit respecté pour tous les enfants, quels que soient leur nationalité, leur statut migratoire ou leur parcours antérieur.

Je vous remercie."



[1] « La Nation garantit l'égal accès de l'enfant et de l'adulte à l'instruction, à la formation professionnelle et à la culture. L'organisation de l'enseignement public gratuit et laïque à tous les degrés est un devoir de l'Etat. »  

[2] Article 26

[3] article 28 

[4] article 2 

Hervé Féron en Commission des Affaires culturelles sur l'éthique du Sport

Hervé Féron est intervenu ce matin en Commission des Affaires culturelles et de l'Éducation lors de l'étude de la Proposition de Loi sur l'éthique du Sport. Il a notamment évoqué le rôle des commentateurs sportifs et le sexisme dans le Sport. 

 

 

 

Hervé Féron en Séance Publique cet après-midi

Dans la séance de ce mardi, de 15 heures à 16 heures à l'Assemblée Nationale, Hervé Féron posera une question à Madame la Ministre de l'Éducation nationale pour le droit à la scolarisation de tous les enfants quels que soient leurs nationalités, leurs statuts migratoires ou leurs parcours antérieurs. En direct sur France 3.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2454879

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL