Actualité

Tomblaine très bien représentée sur France 3 !

Les tomblainois Philippe et Anthony Martin ont participé hier sur France 3
à l'émission de Cyrille Feraud "Personne n'y avait pensé". Et ils se
sont très
bien comportés puisqu'ils ont gagné !
L'animateur les a gentiment chambrés tous les deux, car Philippe est le
père
d'Anthony, parce qu'ils sont costauds tous les deux, parce que Philippe est
pompier professionnel alors qu' Anthony prépare le concours de...pompier !
En tous cas, Tomblaine a été bien représenté !
Vous pouvez revoir l'émission en streaming.
Et comme ils ont gagné hier soir, ils participent à nouveau à ce jeu ce soir
à 16h50 sur France 3.

 

Aux Actes, dénicheur de Molières

Article paru dans "Libération"

                          CINQ QUR CINQ

LES VOIX CACHÉES DE LA POLITIQUE

Par Alexis Bernier et Patrice Bardot — 4 mai 2018 à 18:56

Certains tribuns n’hésitent pas à pousser la chansonnette.

Maire socialiste de Tomblaine et député de Meurthe-et-Moselle de 2007 à 2017, Hervé Féron s’est toujours préoccupé d’éducation, ce qui est naturel pour un ancien éducateur spécialisé, et de culture, pour laquelle il a notamment œuvré en créant les Rencontres théâtrales de Tomblaine (les RTT, donc). Les raisons de ce tropisme particulier pour la jeunesse et la culture sont à chercher dans sa biographie. Au début des années 80, Hervé Féron fut le leader de Terrain vague, pour lequel il cumulait les fonctions de parolier, chanteur, guitariste et flûtiste (un peu comme Ian Anderson de Jethro Tull). Edité en 1981 sur SRC, un label de Nancy sur lequel Charlélie Couture débuta, leur unique album s’intitulait Pour qu’il te reste un peu de moi. Il semble qu’il ait ensuite écrit pour d’autres chanteurs (mais lesquels ?) avant de rédiger des billets humoristiques sur l’actualité à Europe 1 puis Radio France. Quel destin !



Retrouvez l'article complet : ICI. 

Vous avez dit "actualité" ?

Dans la presse quotidienne, actuellement, on est à une moyenne d'un article seulement
tous les 5 jours concernant la vie locale à Tomblaine. La vie locale, c'est à dire ce qui vous
concerne au quotidien, votre actualité, celle de notre commune, de nos associations,...
Cela est vécu comme choquant, Tomblaine étant une ville importante et surtout une ville
où il se passe beaucoup d'évènements (vous en êtes les nombreux témoins sur mon site
herveferon.fr)
Pour ceux qui penseraient que j'exagère un peu, un exemple :
Hier lundi 7 mai, un article faisait suite à l'assemblée générale du club canin de Tomblaine,
dont notre ami Serge Strach est Président. Cette assemblée générale avait eu lieu le ... 18
mars !
En matière d'actualité et de réactivité, on fait mieux. C'est quoi le problème ?

La Loi Asile et Immigration, loi scélérate, honteuse, inhumaine voulue par la République en Marche.

Reconnaitre que la Solidarité peut être un délit est anti républicain. La République, la vraie, la noble, celle qui ne nous fait pas marcher ne peut que reconnaitre le devoir de Solidarité et non le délit de Solidarité. Sinon, à quand le délit de Fraternité, puis de Liberté, d'Égalité ?
Non mais allo ? On marche sur la tête ou quoi ?
On enferme un retraité qui fait un doigt d'honneur à Macron ? Mais c'est Macron qui mérite d'être puni pour nous mépriser de la sorte ! 
Et tous ces nouveaux nantis, soit disant nouveaux en politiques (Garcia, Grandjean) aux patcours personnels plus que sinueux, ils sont où ? Ils se cachent, ils se terrent ! L'Humanisme, ce n'est pas leur truc. 
Ils n'ont donc rien à dire aux retraités ? Aux cheminots ? 
Aux étudiants ? Aux chercheurs d'emploi ? Aux pauvres largement majoritaires aujourd'hui et méprisés par les députés godillots LRM ?
Savez-vous que pour cette Loi de la honte qui légitimise et renforce la possibilité d'enfermement des enfants demandeurs d'asile, les députés de Nancy La République en Marche ont fait preuve d'un grand courage au moment du vote ? Laurent Garcia s'est abstenu. Carole Grandjean était absente. 
J'ai la nausée.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images

Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2875409

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL