Actualité

Mais qu'ils retournent en vacances !!!

Les vacances leur avaient sauvé la mise, puisqu'elles leur permettaient 
d'échapper
aux nombreuses questions délicates sur l'affaire Benalla et sur quelques 
autres...

Christophe Castaner, Alexandre Benalla, Françoise Nyssen Ministre de la 
Culture
et ses travaux illégaux, Agnès Buzin, ministre de la santé, dont 
finalement le mari
a dû renoncer (tardivement) à la Présidence de l'Inserm, Sylvie Goulard, 
ancienne
Ministre des armées, qui avait dû démissionner à cause de l'affaire des 
assistants
parlementaires du Modem, recasée comme Sous-Gouverneur à la direction de la
Banque de France, le salaire et le train de vie de Brigitte Macron, tout 
cela commence
à faire du lourd, du très lourd !

Le nouveau monde est triste et glauque.

Emmanuel Macron et Edouard Philippe sont donc de retour, mais sur tous 
ces sujets...
silence radio. Par contre la grande casse sociale reprend de plus belle 
! Mais que ne
sont-ils pas restés en vacances !!!
De deux choses l'une, soit ils se sont complètement trompés sur leur 
diagnostic économique
et ce sont des ignards et des incapables, soit ils nous ont trompés avec 
leur diagnostic
économique et leurs promesses et alors ce sont des escrocs.

Ils redémarrent très fort en annonçant un certain nombre de mesures qui 
ne sont pas
le fruit de leur travail, puisqu'ils étaient en vacances, mais qui ont 
été concoctées, une fois
de plus par les technocrates de Bercy, sans foi ni loi, pour qui le 
droit humain, le droit au
travail, le droit au logement, la droit à la dignité ne sont que des 
variables d'ajustement
budgétaire.
Ils veulent supprimer 4500 postes de fonctionnaires d'état ! Mais qu'ils 
commencent par
s'attaquer aux nantis ! A ces technocrates de Bercy trop payés pour 
organiser le chaos
social, aux Préfets qui se permettent maintenant de trainer en justice 
les élus du peuple
que sont les maires, pour délit d'opinion et délit d'expression ! Tous 
ces gens-là coutent
une fortune à la République, ce sont les hauts fonctionnaires d'Etat qui 
nous plombent
le budget de la nation.

Alors voilà, même pas ébranlés par les deux motions de censure portées 
par la droite et
par la gauche, juste avant leurs vacances, Macron et Philippe nous 
assènent la baisse de
revalorisation des retraites et surtout la désindexation (combinée à la 
hausse de la CSG,
elle causera une perte annuelle du pouvoir d'achat des retraités de 578€ 
pour un retraité
touchant une pension de 1300€ et de 1100€ pour une retraite de 2500€ !!!)
Et comme ça ne leur suffisait pas (il faut bien compenser les 900 
millions de cadeaux fiscaux
faits aux contribuables les plus riches de France), les prestations 
familiales, les allocations
familiales, les allocation de rentrée scolaire, les aides au logement, 
ne seront plus indexées
non plus sur l'inflation !

Augmenter de + 0,3%, signifie diminuer ! Puisque cette augmentation est 
inférieure à
l'augmentation du coût de la vie. Ce sont donc les plus pauvres les plus 
touchés.

Le nouveau monde est cynique et inhumain. Même les médias qui l'ont 
portée au pouvoir
avec son armée de godillots opportunistes à l'Assemblée, ne soutiennent 
plus la République
en Marche. Il y a eu le temps des promesses, c'est aujourd'hui le temps 
de la haute trahison.

Et au fait, que deviennent-ils les députés nancéiens du nouveau monde ? 
On ne les entend pas.
Ils se cachent ? Ils se terrent ? Ils ont honte ?

Retenez bien leurs noms messieurs-dames, ils s'appellent Carole 
Grandjean et Laurent Garcia.
Avant de partir en vacances, leurs participations aux votes à 
l'Assemblée sur un an était de 11%
pour Garcia et 21% pour Grandjean... en termes d'absentéisme, c'est un 
record !
Et puis où étaient-ils le jour des deux votes de la motion de censure ? 
Leurs noms n’apparaissent
pas parmi les votants ! N'étaient-ils même pas là pour soutenir leur 
président ???

C'est le silence complet. Moi, quand j'étais député, j'organisais 
régulièrement des réunions
publiques, avec des invités pour débattre, je distribuais chaque année 
une brochure de
compte-rendu de mandat, je participais tous les week-ens à des 
manifestations pour rencontrer
les gens sur le terrain (tout cela est vérifiable en relisant les 
archives de mon blog).

Où sont-ils ? Que deviennent-ils ? Pas de nouvelles ! Même pas une carte
postale...

Un fleurissement au naturel

Regardez-ça jusqu'au bout, tout est dit.

Abolition des privilèges.



Aujourd'hui 5 août, anniversaire de l'abolition des privilèges.

- Dis papa, c'est quoi un privilège ?
- euh... par exemple : c'est quand tu as deux rappeurs qui se castagnent dans un aéroport. C'est pas bien, alors ils sont mis en garde à vue, puis en prison en préventive, ils risquent jusqu'à 7 ans de prison...

Et bien, le privilège, c'est quand deux amis du Président de la République en marche castagnent des jeunes dans la rue le 1er
Mai et, eux, ne sont pas inquiétés, ni par la police, ni par la justice.

- alors papa, rien n'a changé ?
- oui, mon enfant, mais la République est en marche, c'est le nouveau monde !
- ah bon ?

Affluence record à la piscine de plein air !



C'est le titre à la Une dans la presse d'aujourd'hui... Cela me laisse pensif... Lors du vote, en juillet, pour le Grand Nancy Thermal, projet pharaonique, qui va couter très cher aux contribuables du Grand Nancy, j'avais posé la question à tous les élus du Conseil de Métropole "comment allez-vous expliquer aux Grands Nancéïens que vous allez plomber pour des décennies le budget de la Métropole tout en leur supprimant cette piscine de plein air à laquelle ils tiennent tant ?"

Personne ne m'a répondu, vos élus, messieurs, dames, de droite, comme de gauche (à l'exception de Annie Lévi-Cyferman, Hinde Magada et moi) se sont couchés devant André Rossinot...
Moi, je demandais juste que l'on reporte ce projet, car les conditions avaient changé et ce projet n'est pas aujourd'hui pertinent, il fallait revoir la copie. Au lieu d'être raisonnables, ils se sont employés à développer une campagne de communication incroyable avec documents quadrichromés, vidéos luxueuses, simulations en 3 D... Je m'étonne qu'on ne dise pas publiquement le coût d'une telle campagne de pub ?

Et puis, lors de ce même Conseil de Métropole, j'avais prévenu : j'avais dit que le Président Rossinot nous menait en bateau, qu'il n'avait pas du tout l'intention de créer une ligne de tram qui irait jusqu'à Brabois (alors qu'il a organisé, sans concertation,  le déménagement de plusieurs établissements du centre de Nancy vers le plateau de Brabois et que ce sont 300 000 personnes qu'il faudra quotidiennement transporter !). 

Et j'avais dit aussi que pour payer ses erreurs (Palais des Congrès, Place Thiers, devenue Veill, Grand Nancy Thermal,...), il chercherait des économies de bouts de chandelles et qu'il augmenterait les tarifs des services publics (alors qu'ils sont sa mission première !).
Et bien, ça n'a pas manqué ! Profitant de l'été, en catimini, la Métropole augmente ses tarifs du Réseau Stan globalement de 2,3%. Hausse du pass 10 et des voyages scolaires ! Des nouvelles formules sont lancées, pour brouiller les pistes, mais on constate + 10% sur l'abonnement mensuel !!!

A quoi a-t-il servi de mener une concertation publique sur l'avenir de la ligne 1, alors que ces sujets n'ont jamais été évoqués ? Démagogie ? Ou escroquerie ?

Un exemple : dans beaucoup de communes et c'est le cas à Tomblaine, il est proposé aux chercheurs d'emploi, via le CCAS, des CITÉ PASS pour pouvoir utiliser les transports en commun à moindre frais (une participation résiduelle reste à la charge du bénéficiaire) pour mener à bien leurs démarches de recherche d'emploi. Au 1er août, le CITE PASS augmente de 0,14€. En cette période difficile, on ne souhaite pas reporter cette augmentation sur les demandeurs d'emploi, ce sera donc une augmentation prise en charge par les Communes... Merci qui ? Merci le Grand Nancy !

Hier, je quittais la Mairie, quand un monsieur m'a accosté. Il était très en colère contre le Grand Nancy, il avait des tableaux comparatifs à la main. Il pestait contre l'augmentation des parkings relais...Ces tableaux démontre que pour 1 passager, le 1er août, l'augmentation sera de ... 79,31% !!! Mais il est prévu un pourcentage d'augmentation plus important en fonction du nombre de passagers, allant même jusqu'à + 527,59% d'augmentation pour 6 passagers !!! 
En plus, on dissuade la pratique du covoiturage. On marche sur la tête ! Ces gens-là sont irresponsables !

J'ai tenté d'expliquer à ce monsieur qu'au Grand Nancy, j'étais ultra minoritaire et que le système était autocrate. Que même mes amis, élus de Gauche aujourd'hui étaient trop souvent suivistes, derrière Rossinot (par stratégie ?)
Je lui ai demandé où il habitait ? À Saulxures... Alors, je lui ai conseillé de s'adresser au Maire de Saulxures, qui est Vice-Président de la Métropole et qui devrait être responsable de tout ça ? On ne l'entend pas beaucoup protester au Conseil de Métropole. 
Il m'a répondu "celui-là ? Il ne fait rien"...
Ce brave monsieur est reparti avec sa colère.
C'est le peuple qu'on abandonne. Mais le peuple s'en souviendra.

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
2989521

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL