Hervé FERON

Blog


Un coup de barre et ça repart...


Mon site herveferon.fr a été fermé quelque jours, car il contenait trop de données stockées... c'est de votre faute, vous fréquentez ce site trop souvent ! (lol)
Mais le problème est résolu, nous allons pouvoir repartir pour une année qui sera riche en actualité sur ce site et sur facebook.

C'est d'autant plus important que dans la presse quotidienne la rubrique Tomblaine n'existe pas 3 ou 4 jours sur 7. Et quand elle existe, la plupart du temps, l'actualité ne concerne pas la vie locale.
Exemple : avant-hier un tout petit article dans la rubrique Tomblaine concerne l'arrestation de deux dealers, ils étaient en traversée de Tomblaine, mais ils habitent à Laxou et à Maxéville... 
Hier, pas de rubrique Tomblaine. Par contre une page complète sur le business cool festival qui est annoncé à... Nancy. Et non, perdu... le business cool festival aura lieu au Stade Raymond Petit à Tomblaine. Si vous voulez trouver cette manifestation, ne lisez pas le journal.

Le fisc taille un costard à Macron.

Prévention canicule : solidarité intergénérationnelle.



À Tomblaine l'esprit de solidarité se transmet d'une génération à l'autre.
Depuis plusieurs années, nous avons mis en place une stratégie de prévention de la canicule : un dispositif qu'on ne retrouve nulle part ailleurs et dont nous sommes fiers.
D'abord, toute personne qui se sent en situation de fragilité, parce que âgée, isolée, ou malade, peut se faire recenser en mairie. C'est possible toute l'année, un registre en mairie, est tenu. N'hésitez pas à communiquer cette information, car cela ne se sait jamais assez.
Ce registre va nous permettre de mettre en place une démarche de vigilance, mais surtout de bienveillance à l'occasion de la période de canicule, mais également toute l'année, en période de grand froid, par exemple,....

              EN PÉRIODE DE CANICULE :

Dès les premières grosses chaleurs, le personnel du CCAS de la Ville, renforcé par des élus du CCAS, appelle les personnes ainsi recensées. On prend de leur nouvelles - ça fait plaisir  - ça rassure. Et puis, on pose quelques questions pour savoir comment la personne vit la canicule, et on donne des conseils. Bien sûr, boire beaucoup d'eau, rester à l'ombre, se mouiller différentes parties du corps régulièrement,... Enfin, on demande si la personne souhaite une visite...

Cette année, étrangement, nous avons constaté moins de personnes qui se sont fait recenser (environs 80). En général, très peu demandent une visite au premier coup de téléphone. Mais comme elles vont être appelées régulièrement pendant la canicule, aux coups de téléphone suivants, le nombre de demandes de visites augmentent...

Le service d'animation organise deux équipes d'une douzaine de jeunes chaque été, des ados et pré-ados, une équipe pour le mois de juillet et une pour août.
Le CCAS déclenche alors le dispositif : deux jeunes  vont  rendre visite à la personne demandeuse.
Ils seront SYSTÉMATIQUEMENT accompagnés par un animateur municipal. Ils seront porteurs d'une lettre du Maire adressée à la personne.

ATTENTION : il ne peut pas y avoir de visite à domicile si la personne n'a pas donné d'abord son accord par téléphone et personne ne peut prétendre venir de la part du Maire s'il n'a pas cette lettre du Maire à montrer !
Les jeunes et l'animateur, vont prendre des nouvelles de la personne, ils vont lui donner des bouteilles d'eau minérale, ils peuvent même boire un coup avec elle, histoire de l'inciter à boire, ils vont lui renouveler un certains nombre de bons conseils et lui laisser un document très bien fait, intitulé "la canicule et nous" édité par l'Etat et l'INPES.




Il s'agit aussi de repérer les éventuelles difficultés que la personne peut connaitre, pour, dans un esprit de bienveillance, faire remonter ces remarques au CCAS qui pourra éventuellement réintervenir ou solliciter les services sociaux...

Il s'agit d'une véritable chaîne de solidarité qui s'organise sur un territoire : le CCAS, employés et élus, les voisins, les familles, les service municipal d'animation, les jeunes, tout le monde se mobilise...
Ces jeunes sont volontaires et bénévoles. C'est admirable, il faut le souligner. C'est une démarche de citoyenneté active qui leur est proposée et ça marche ! Les personnes âgées sont ravies à chacune des visites.

Il est formellement déconseillé aux personnes âgées de sortir en cette période de canicule. Soyez attentifs, dans votre quartier, à côté de chez vous... Osez, allez frapper à la porte et demander des nouvelles, proposez à la personne d'aller lui faire ses courses pour qu'elle ne sorte pas...

Merci, merci et...merci.

J'ai passé une grande partie de ma journée hier et également cette nuit à tenter de remercier individuellement les centaines de personnes qui m'ont souhaité un bon anniversaire (j'avais enregistré le match de l'ASNL et j'avoue que j'ai passé plus de temps sur mon iPhone qu'à regarder ce match^^).
Oui, vous avez été des centaines par sms, sur Facebook, sur Messenger, par mail ou directement...et j'espère que je n'ai oublié personne dans mes remerciements. 
Car je tiens à ce que vous sachiez que, chaque fois, qui que vous soyez, ça me touche beaucoup.
C'est vrai que je ne peux m'empêcher de penser que si tous ces gens qui me témoignent régulièrement leur amitié avaient habité ma circonscription (charcutée par Sarko-la magouille), je serais encore député...
Ne pensez pas lorsque j'écris cela que je serais aigri, je ne le suis pas. Mais, et mes proches collaborateurs peuvent en témoigner, il ne se passe pas une semaine sans que des gens, qui n'habitent pas forcément Tomblaine, me contactent pour me demander de l'aide. Parce qu'ils sont abandonnés par le système, par une société devenue nombriliste, par l'Etat ou le Conseil Départemental qui ont oublié leur devoir de solidarité et de Fraternité. Lorsque je réponds à ces personnes "mais je ne suis plus député, je n'ai plus les moyens de vous aider, voyez le nouveau député..." Ils me répondent "On ne le voit pas, il ne nous répond pas, il nous méprise..." 
C'est ça le nouveau monde... Alors là, je suis amer.
Tous les pisse-froid, les donneurs de leçons, les experts, commentateurs de tout et n'importe quoi diront que c'était l'ancien monde, celui du populisme où les élus rendaient des services à tout le monde à des fins électoralistes... Tous ceux-là, je les emmerde tranquillement, avec superbe, mais sans colère. Je ne pense qu'aux pauvres gens qui sont abandonnés sur l'autel de la politique cynique au profit des puissants, des banquiers et des opportunistes.
Lorsque j'ai dit à mon fils et à mes collaborateurs qui tenaient ma page Facebook que je voulais désormais la gérer directement, j'ai découvert que j'y avais 5000 amis... Je ne savais même pas que j'en avais un seul !
Mais parmi toutes ces personnes qui m'ont souhaité mon anniversaire, il y a des gens qui vont bien, qui sont en vacances, il y en a qui n'auront pas eu les moyens de partir en vacances cette année encore (si, si, ça existe), il y en a qui n'ont même pas eu les moyens de payer la petite somme résiduelle à leur charge pour que leurs enfants partent en colo... il y en a aussi des (très) malades... 
Alors, pardonnez-moi, mais quand ces personnes-là me souhaitent un bon anniversaire, ça m'émeut !
Cela peut paraître futile, mais tous ces amis Facebook forment un réseau et je peux ainsi les informer quotidiennement de mon actualité qui reste très chargée, en complément de mon site herveferon.fr qui passera prochainement les 3 millions de vues... 
C'est important, car vous le savez, la presse locale me maltraite depuis longtemps, j'ai eu à subir, systématiquement avant chaque élection, des fake News nauséabondes colportées, Facebook, et mon site me permettent donc de vous faire connaitre la vérité. Cela me permet aussi de vous donner des infos sur certains dossiers du Grand Nancy (tram, Grand Nancy Thermal, Place Thiers) que vous ne trouverez pas forcément ailleurs. Et puis, des vraies infos de proximité sur la vie locale de Tomblaine, comme sur des événements nationaux (j'ai une expérience de la politique nationale, des réalités des fonctionnements de l'Assemblée ou du gouvernement et j'ai un réseau de connaissances dans le monde artistique, et politique, et tout cela me permet une certaine expertise...)
Tout cela pour vous dire merci de m'avoir souhaité mon anniversaire, j'ai toujours 28 ans, je suis vivant, et la lutte continue !
La bonne nouvelle, c'est que j'aurai de plus en plus mauvais caractère, cela s'explique par le fait que je vous aime toutes et tous !
Hervé Féron.

Mairie de Tomblaine, ambiance "on va gagner"...

 

Au secours, je suis un peu dépassé par les dames de l'accueil !

 

 

De l'immigré au chibani.

Très belle exposition dans le hall de l'Hôtel de Ville de Nancy, initiée par l'association Aleos en lien avec l'Observatoire Régional de l'Intégration et de la Ville (ORIV) et le Centre de Recherches sur les Economies, les Sociétés et les Techniques (CRESAT).

À l'occasion du vernissage, Mohammed Benchaabane, Président de l'association Café Social 54 et Laurent Hénart Maire de Nancy ont fait deux très belles interventions.
Cette exposition est nécessaire, citoyenne et humaniste. Faites le détour par la mairie de Nancy, c'est de l'Histoire que nos valeurs partagées trouvent tout leur sens.

Bonne journée à tous !



Je voudrais dire à l'imbécile qui a rayé ma voiture avec une clé, qu'il n'aura pas ma haine. Par contre ça risque d'abimer sa clé de voiture.

Sous-catégories

 

En prise directe

  flux RSS

         Facebook

  Twitter

  Dailymotion

En images


Hervé Féron avec Najat Vallaud-Belkacem
et la réalisatrice yéménite, Khadija Al-Salami

 

 

En vidéo

Intervention d'Hervé Féron en Séance Publique pour les victimes de la répression
de la Commune de Paris

Nombre de Visiteurs

Affiche le nombre de clics des articles : 
3029357

`

Copyright © 2011 Hervé Féron.Tous droits réservés.Template hervé féron

Propulsé par un logiciel libre sous licence GNU/GPL